Patrice Faubert

Les collègues

Chaque génération
Est programmée, avec intention
Pour fréquenter toutes ses mises à façon
Le plus souvent, sans aucune attention
Toujours en concours, sans aucune relation
La jeunesse d'aujourd'hui
Qui n'a plus aucun amour, aucun ami
N'a plus que des collègues
Qui à l'autorité, lègue
Bras de fer, même libertaire
Ne lisent jamais rien
Ou lisent peu, c'est déjà bien !
Croient tout savoir, n'ont aucun véritable lien
Ne savent rien, du début à la fin
Ils n'ont pas ma sympathie
Pour moi, ils n'ont que pure acrimonie
Mais, il y a toujours des exceptions
Pour le moins, pour le plus, espérons !
Et je l'écris, sans leur vouloir malheur
Mais, c'est une génération sans saveur
Même si, toute généralisation est erreur !
 
 
Patrice Faubert (2012) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ )

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 02/15/2016.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Lyrics" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Polysémie du vivant - Patrice Faubert (Politics & Society)
RENAISSANCE - Mani Junio (General)