Patrice Faubert

Mystères d'archives ou Le sexe fort c'est la femme

Tout ce qui aurait
Pu être
Et n'a pas été
Est en fait, forcément arrivé
Dans l'imagination ou la réalité
Dans une poésie, dans un roman
Dans une peinture, dans un slogan
De tout, le monde est pléthorique
Sans fatigue, la même gymnastique
La femme est le sexe fort
L'homme en rêve, même quand il dort
C'est la course au trésor
Mais il faut draguer, il faut ramper
Comme en toutes choses, il faut payer
La femme
N'a qu'à attendre
Pour se faire prendre
L'homme
Est en chasse, qui se fait pendre
L'homme
Est le sexe faible
Soumis au sexe de la femme
Il lui faut draguer
Il lui faut ramper
Pour pouvoir, la femme, honorer
Peut-être pas au Québec
Où les femmes font le premier pas
Mais ici, en Europe, c'est la France, mec
Et pour l'homme, le rôle ingrat
Tout cuit dans le bec
Me dit un copain, tu voudrais
Oui, je lui réponds, aussi sec
Certes, je suis paresseux, désillusionné, c'est vrai
Et cela évite aussi bien des échecs
Mais je suis un scandaleux
Je veux tout sans rien faire
Je ne joue pas le jeu
Alors, que dalle, il n'y a rien à faire
Rien n'est en liberté
Dans cette prison qu'est la société
La sexualité comme le reste
Ainsi, autant faire la sieste
Ou alors, il faut payer
Vendre, acheter, dépenser, louer
Son corps, son esprit, son sexe
Le sexe fort
C'est la femme
Même au premier tome
Et voilà ( née en 1973 ) Paula Radcliffe, l'anglaise
Avec 2h 15 minutes et le record du monde femme, du marathon
Mieux que presque tous les hommes, mais chut !
Et voilà, Annie Van der Meer, la hollandaise
Du Paris-Colmar 1983 à la marche, ( 518 km ) arrivée en dixième position
Mieux que presque tous les hommes, mais chut !
Mais les religions
Mettent les femmes en cage
Mais les idéologies
Mettent les hommes en rage
La femme est ainsi un poisson
L'homme est ainsi un hameçon
La femme a l'embarras du choix
Qui n'est que le choix de l'embarras
La drague comme un sport
Pour les faibles et les forts
La femme et son entrecuisse
Qui de l'homme fait le délice
Qui de l'homme fait le supplice
C'est comme " Mystères d'archives "
L'émission sur Arte, qui ravive les plaies les plus vives
 
Patrice Faubert ( 1985 et 2010 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 11/27/2016.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique de Tako-Tsubo - Patrice Faubert (Politics & Society)
What If - Johanna Döttelmayer (Love & Romance)