Patrice Faubert

Le déterminisme des probabilités

Un vieil anar nantais
Si le fait est vrai
Et je pense qu'il l'est
Se serait jeté d'un pont
Il souffrait trop, c'est con
Des dizaines de personnes
Lors de son enterrement, fausse donne
Mais, c'est de son vivant
Qu'il aurait fallu l'aider
Et pas une fois trépassé
Mais pas vraiment étonnant
De ce temps, sans plus aucune solidarité
Personne n'osant plus se confier
Faire semblant de bien aller
Il faut aider les gens
Pas après leur mort, mais de leur vivant
Et plus de Robin des Bois
Il n'y a plus que Robin des lois
Déjà, en 1922, avec le film muet
L'américanisation lui ôtant son toupet
Maintenant
Les riches volent les pauvres
Mais depuis toujours, évidemment
Pour donner aux riches, pas aux pauvres
En France, 143 000 personnes sans foyer
Des milliers, au moins, à Paris !
Et le retour de l'ordre moral
Avec l'argent comme seul moteur du capital
Ainsi, des féministes sexistes, l'heure de la revanche
Les bourgeoises gagnent la seconde manche
Les vaginocrates avec de nouvelles cartes
Mais pas touche aux riches phallocrates
C'est comme une seule et même caste
Souvent dans l'aisance et dans le faste
Pas de mélange des classes sociales
Le pauvre sera seul
Et donc sans sexualité
Et donc sans affectivité
Surtout les personnes handicapées
Le riche sera entouré
Et donc avec une sexualité
Et donc avec une affectivité
Certes, toute généralisation est erreur
Quelques cas particuliers ne sont pas à l'heure
Mais c'est comme une extrême rareté
Avec l'implacable loi des probabilités
Pas de hasard, pas de chance, de la probabilité
Et là, vraiment, aucun cas particulier
De sorte, que tout ce qui peut arriver
Ne peut effectivement, qu'arriver
Tous les déterminismes
Tous les automatismes
Tous les comportements, sans aucune liberté !
Avec des vies de totale absurdité
Où tout être humain, de sa vie, est dépossédé
Pas étonnant
Tous les suicidés
Pas étonnant
Toutes les suicidées
Je parle, là, des gens dominés
Les gens dominants, eux, nous font chier
Cela va ? Cela va ? Cela va ?
Et l'on ose demander ça !
Comme si l'on pouvait aller bien
Mais l'on dit oui pour faire le malin
600 millions d'obèses dans le monde
347 millions de diabétiques
Du capital, c'est comme une faconde
Jadis, cependant, encore de la fronde
27 mai au 9 juin 1941
Cent mille mineurs en grève, contre les nazis
De ceci, les livres d'histoire font fi
Nous n'avons plus que le dépit
Et puis, c'est l'ère de l'écocide
Comme la déforestation en Malaisie, du génocide
Des peuples de la forêt
Déplacés, chassés, méprisés, tués
Au Sarawak, un infâme dictateur
Du bois exotique, tout un trafic, ô malheur !
Et la faute à qui ?
Si de ce pays
90 pour cent de la forêt primaire
N'existe déjà plus, le commerce est réactionnaire
400 sociétés, 25 pays
Complicité internationale, c'est ainsi
Comme au Congo, en Amazonie
La même rengaine, à l'infini
Du bois exotique, toute une industrie
Il y a aussi depuis 2005, aux Etats-Unis
Cinq cent mille puits forés, pour le gaz de schiste
Non, je ne suis pas défaitiste
La fracturation hydraulique
Nouvelle appellation, fracturation écologique
Et déjà en Europe
La démence partout, galope
Pologne, Angleterre, Danemark
Les lobbyistes prennent des marques
Le triomphe de l'industrie gazière
Jumelle de l'industrie pétrolière
Et si peu d'hommes libertaires
Et tant et tant de femmes réactionnaires
Le conditionnement capitaliste sait y faire !
 
Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 08/04/2017.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Exploration paraphysique - Patrice Faubert (Philosophical)
Growth - Inge Hornisch (General)