Patrice Faubert

Ni de droite, ni de droite, AILLEURS !

" Nous savons que nous ne savons rien, mais ce rien nous rend féroces "

Docteur René Laennec - 1781 - 1826 - ( Inventeur du stéthoscope
et de l'auscultation médicale dès 1816 )

Manifestation du dix octobre 2017 à Nantes
Avec les syndicats cogestionnaires, du capital , une rente
Et toujours avec mon drapeau d'anarchie
Pour la conservation du titre, l'anarchiste est maudit
Et puis, à mon âge, le 5 janvier prochain, 67 ans, et encore de l'anarchie
Voilà qui est peu tolérable, un gus qui n'a pas changé
Jeunesse ne s'est pas passée
Comment ? Sa veste pas retournée !
Alors que la plupart des gens sont dépolitisés
Avec toute une sous-culture militée
Et voici que je fus abordé
Par un mec louche, faussement déjanté
J'eus du mal à m'en débarrasser
Qui d'astrologie et d'ésotérisme osa me parler
Puis me dit que l'homme descendait du mouton
Et pas du singe, de la connerie, le mur du son
Pas forcément un flic qui voulait m'infiltrer
Comme me le disait la copine Tara, mais peut-être un mec cinglé
Et pour paraphraser l'ami breton, Jacques P, avoir ouvert son esprit
N'est pas l'avoir ouvert à toutes les sottises et toutes les conneries
Cela dit, justement, avec la connerie ambiante
La réaction tous azimuts est devenue bouillante !
Il faut rendre la honte encore plus honteuse
En la livrant à la publicité, pour une critique houleuse
Et puis
Tout individu se définit encore par sa profession
Au lieu de se définir par ses passions
C'est toujours la profession vouée au capital
Alors que la passion peut échapper au capital
La profession rétrécit, est comme une boîte de conserve
Et c'est le capital qui se conserve
Et ainsi toutes nos actions, nos idées, deviennent de la conserve !
Pour les conserves dans des boîtes ou dans des bocaux
C'était déjà en 1795, par feu Nicolas Appert, inventeur pas idiot
Ce fut pratique pour les expéditions militaires
Contre le scorbut, excellent savoir-faire
Et pas encore de bisphénol A
Dans les boîtes de conserve, voilà
Certes
Pour paraphraser la métaphysicienne Claudine Tiercelin
Il y a : Ce qui est vrai
Il y a : Ce que nous tenons pour vrai
Ce que nous tenons pour vrai
N'est pas toujours vrai
Ce qui est vrai
N'est pas toujours ce que nous tenons pour vrai !
Maîtrise du discours logique
Discours logique de la maîtrise
Sauf des faits irréfutables
Hormis dans le détail, des massacres irrévocables
Comme le 18 novembre 1978, la secte du Temple du Peuple
Jonestown, Guyana, des centaines d'adeptes fanatiques, que le suicide, dépeuple
Toujours au nom du peuple
Toujours le peuple
Mais quel peuple ?
Si c'est le plus grand nombre... alors, c'est le peuple ?
Bref, le plus grand suicide collectif de l'histoire moderne
Avec un prétendu communisme ou socialisme, mais par une vieille baderne
Feu Jim Jones, faux guérisseur, vrai escroc, retardataire
Comme si un suicide collectif pouvait être révolutionnaire
L'on ne peut pratiquer l'humanité
Avec des pratiques d'inhumanité
Et maintenant, le désespéré
Tout seul, ne veut plus se suicider
Comme la toute récente fusillade de Las Vegas
Mais encore une tuerie de masse
Donc, le premier octobre 2017
C'est moins sympathique, qu'en Russie, octobre 1917
Route 91 Harvest, étage 32, hôtel-casino Mandalay Bay Resort
Un forcené, qui dans sa folie fit beaucoup de tort
Au moins 500 hommes et femmes blessés
Au moins 59 personnes tuées
Par Stephen Paddock, retraité aisé et joueur invétéré
Désespéré, et aux anxiolytiques, drogué !
Le capital est le royaume de la mort
Pour fabriquer de la mort, le capital est très fort
Les rythmes circadiens sont comme atomisés
Il n'y a que les divers rythmes du capital, pour nous lobotomiser
Plus le temps de dormir
Plus le temps de lire
Plus le temps de réfléchir
La conversation est comme morte
Pour elle, plus aucune porte
Les misères s'ignorent, de la sorte
Tout l'esclavage du capital, des cohortes
Chronobiologie de la marchandisation
Marchandisation de la chronobiologie
Quand nous pensons la marchandise
La marchandise nous pense, qu'on se le dise
Nonobstant
Je ne suis ni pessimiste
Je ne suis ni optimiste
Pour qui sait me lire, aucun manichéisme
Car au fond
Tout peut arriver, même la vraie révolution
Cependant aujourd'hui, une circonlocution
Car la tête sous l'eau, tout s'apeure, même la réaction
Et puis tout se copie et tout s'imite
Tout est ainsi involontaire plagiat, inévitable rite
Tout ayant été dit des millions de fois
Peut-être des milliards de fois
Bonjour, au revoir, ça va, et autres banalités
D'ailleurs, des formules de politesse, langage automatisé
Et identiquement pour de la plus grande complexité
Un peu comme pour la leptine ou la ghréline  pendant le sommeil
Première humiliation de la journée, le réveil !
Bref, nous nous informons toutes et tous, une permanente interaction
De ce fait, d'une façon l'autre, nous nous plagiions
Tout ainsi, appartient à tout le monde
Rien n'appartient à personne, aucune sonde
Des autres bien avant nous
N'ont pas agi, pensé ou travaillé, pour rien
Finalement, aucune quelconquerie, rien n'est vain
Et cela est dit par un debordiste, cioranien, laboritien
En fait, un peu tout, un peu rien
Mais l'espèce humaine va droit dans le mur
Déjà les forêts tropicales vont au plus mal
Tout un cycle du carbone et de l'oxygène, se faussant au fur et à mesure
Voilà, pourquoi
C'est mon " Ce que je crois "
La société humaine du futur, sera libertaire
Ou ne sera pas, ou sera inhumaine et foncièrement réactionnaire !
 
Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 10/12/2017.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du clonage psychologique - Patrice Faubert (Politics & Society)
The secret is ... - Inge Hoppe-Grabinger (Psychological)