Patrice Faubert

De GLI-F4 au E579, E585

Vrai, cela est banal
Mais la plupart des gens
Se regardent mal
Surtout
Si l'on a l'allure marginale
L'envie de regarder ces gens
Et de leur dire
Et à défaut de pouvoir leur écrire
Moi aussi
Je ne vous aime pas
Car vous aussi
Vous ne m'aimez pas
En fait, les gens ne peuvent plus se voir en peinture
Pour l'avenir, un très mauvais augure
Ou
C'est une indifférence polie
Certes, les gens ont tant de soucis
Ou
Politesse pour seulement du profit
Pas étonnant
Même si cela ne semble pas reliant
Mais rien dans rien, tout dans tout, finalement
Si feu le Centre universitaire de Vincennes
Ne tint pas si longtemps la scène
Décembre 1976
32000 étudiantes et étudiants
La logistique se faisait du mauvais sang
Et fin août 1980, tout fut fini
Fin août 1980, tout fut détruit
Surtout, sous le prétexte de trafic de drogue
La réaction en fit sa drogue
Certes
D'après feu ( 1931 - 1994 ) Guy Debord
De cette inhabituelle université
Ne sortit jamais vraiment une seule idée
Qui put tout faire péter
Car, il s'agissait avant tout, de s'insérer
Dans une société faussement critiquée !
Mais, l'Europe en généralité
Ne peut avoir de grande fierté
Pendant longtemps, ainsi
La Suisse, si apparemment, tranquille, et oui
Dont les enfants
Quand les parents n'étaient pas en conformité
C'est-à-dire en marginalité
Simplement
Ne pas suivre le troupeau
De cela, faire le gros dos
Des enfants enlevés à leurs parents
Puis placés dans des centres de redressement
Avec des religieuses, les brimant
Avec des religieuses, les torturant
Et toutes les filles mères
Qui furent des internées administratives
La réaction empruntant toutes les rives
Et tous les supposés mauvais parents
Goûtant de la cravache et des mauvais traitements
De l'hôpital psychiatrique, abusivement
Des femmes stérilisées sans leur consentement
Tortures physiques et morales, terrifiant !
Et pour qui voulait obtenir la nationalité suisse
Il y avait le contrôle des faiseurs de suisses
Maintenant
C'est l'Europe des nations et des libertés
Un fascisme européen institué
Wilders, Salvini, Marine Le Pen
Et tant d'autres, moins à la peine
Oui, le fascisme c'est la gangrène
On l'élimine ou on en crève
Et au niveau
Des vies brisées
Des destins volés
Toutes idiotes, tous idiots
Pas étonnant
Si les polices du monde entier
Ont comme un permis de mutiler ou de tuer
Sans avoir le moins du monde à se justifier
En France
C'est comme une évidence
Voir l'étudiant zadiste sympathisant
Maxime Peugeot, qui en fit les frais
Une main arrachée, une main amputée
Grenade GLI-F4, grenade sonore et lacrymogène
Tout un souffle de gégène
Sur, par exemple, Notre-Dame-des-Landes
Où aucune répression ne glande
Grenade contenant 25 grammes de TNT
De la fascisation française, pour toute contestation vraie, la broyer !
Déjà à Bure, le 15 août 2017
Robin, eut, lui, le pied gauche, pulvérisé
Broches, prothèses, du ciment
Encore une grenade GLI-F4
Il s'agit de punir la manifestante ou le manifestant
Mezza vocce le condamnant
Plus l'opinion, ce qu'il en reste, que le gouvernement
Ce ne sont pas là, billevesées
De tout un monde d'incurabilité
Et puis, l'Europe
Pour la Chine et les USA
Une colonie numérique
Une colonie technologique
Tout au top
Mais, même unité de temps, le nouveau-né
Dès le ventre de la mère est pesticidé
Des matières fécales pour le prouver
De faire des gosses, il faudrait arrêter
Toute mère polluée et le bébé aussi pollué
Je voudrais du E579
Gluconate ferreux
Je voudrais du E585
Du lactate ferreux
Pardon, des olives noires
Et de ce fait, plus aucun antioxydant
Dissous par ces additifs, c'est consternant
Et c'est au TOUT, en généralisant
Quand  TOUT est E ou autre, ou presque, heu
Alors heureuses, heureux
Pas belle la vie ?
Poubelle la vie !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 06/05/2018.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Strotypie des idologies dominantes - Patrice Faubert (Politics & Society)
Die Stadt an drei Flssen - Paul Rudolf Uhl (Life)