Patrice Faubert

Une machine c'est crétin

La guerre de trente ans
Comme une référence, évidemment
1618 - 1648
Puis
Traité des territoires
Paix de Westphalie
Chaque temps historique avec ses vilenies
Des millions de morts et de mortes
De la fornication contrainte
C'est la guerre, pas le droit de plainte
Quand tout est viol
Quand tout est fol
Quand tout est mutilé
Quand tout est massacré
Aujourd'hui comme hier
C'est toujours des mercenaires
Des soldats pour tout faire
Le jeu des alliances
Le jeu des démences
Et pour l'exportation des armes de guerre
USA, Russie, France, trio de tête, et nous laissons faire
Pays réactionnaires
Pays militaires
Armant des pays
Où règne la tyrannie
Où règne l'infamie
Le fascisme en Egypte
Le fascisme en Arabie saoudite
Mais l'argent, jamais, ne médite
Logiciels de surveillance
Opposants politiques, une complicité de maltraitance !
En France
Les armes, non de honte, mais de providence
Quatre mille petites et moyennes entreprises
De l'armement sans aucune méprise
Et de nouvelles anciennes stratégies systématisées
Comme les femmes systématiquement violées
Comme les hommes systématiquement violés
En Libye, c'est comme une spécialité
Stratégie du viol
Mais pas viol de la stratégie
Car cela était déjà la chose du passé
Toute guerre pouvant utiliser ce procédé
Comme le pillage, façon de se payer
Donc, du viol comme arme de guerre
Puis, des humiliations qui font taire
Rendre la soumission indélébile
Le violé voulant se venger, devenant violeur, toute vengeance est stérile
Car, c'est ainsi, toujours face, toujours pile
Il s'agit d'anéantir, tant le corps, tant l'esprit
Vendant des armes à des bourreaux
La France en fait ainsi partie
Secret Défense
Défense du secret
Que tout le monde sait
C'est vraiment idiot
Et bientôt, déjà, bientôt
Réfugiés politiques
Réfugiés économiques
Réfugiés climatiques
Et déjà, bientôt, déjà !
Le plus terrifiant
Il n'y a plus que des droites
Le plus désolant
Les pauvres de plus en plus, à droite
Forcément
La misère, personne, cela ne grandit
La misère, et oui, cela abrutit
Il n'est pas difficile
Ainsi
De prévoir des zones de criminalité
En fonction des zones de pauvreté
De notre temps
Où règne un présent spectaculaire permanent
Tant à l'école
Tant au bureau
Tant à l'usine
Tant au stade
Tant au laboratoire
Mais qui pour le croire !
Tout y est noté
Tout y est classé
Il s'agit de tout contrôler
Chaque individu dans une case, rangé
1956
Naissance de la mémoire artificielle
Faussement appelée intelligence artificielle
Aucune machine
Ne sait ce qu'elle fait
Aucune machine
Et pourquoi elle le fait
Aucune machine
Ne sait qu'elle sait
Pas de sens commun
Une machine, c'est crétin
L'être humain en prend le chemin
L'ère de l'échelle numérique
Apprentissage non supervisé, présent spectaculaire informatique !
 
Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 11/03/2018.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique de l´emprise - Patrice Faubert (Politics & Society)
Late realization - Rainer Tiemann (Friendship)