Patrice Faubert

L'organisation de la dépendance

Il faut être forte ou fort
Ne jamais se plaindre
Sinon, en solitude, l'on se fait teindre
La dépendance affective et son effet
Moi
Qui, de mes proches, suis si dépendant
Pas matériellement mais affectivement
Beaucoup plus que psychologiquement
Mais
Il faut être habile
Montrer que l'on n'est pas fragile
Sinon
L'on vous troque
L'on vous croque
L'on vous moque
Toute rupture affective
Forcément plus addictive
Quand l'on est vieille ou vieux
Que quand l'on est plus jeune
Car
Avec l'écoulement du temps
De la nostalgie, qui aux tripes, nous prend
De nos diverses mémoires, l'on dépend
Quand il n'y a plus le temps
Trop tard, avec les esprits fatigués
Trop tard, avec les corps épuisés
Quand il n'y a plus le temps
Mais
Qui n'est pas affectivement addicté
Ou ne l'a jamais été
Compagnes, compagnons, proches, enfants, parents
N'est-ce pas !?
Qu'on le veuille ou pas
Pour tous et toutes
C'est bien caché dans sa soute
Seul vrai testament, compagnon de route
Il faut être forte ou fort
Ne jamais se plaindre
Sinon, en solitude, l'on se fait teindre
Toute dépendance affective et son effet
Mais tout est de la dépendance
Dépendance matérielle
Dépendance sexuelle
Dépendance professionnelle
Dépendance affective
Dépendance technologique
Dépendance psychologique
C'est étudié pour
Et cela ne fait jamais de four
Comme pour les élections
Plus que des droites
Pas étonnant, si il y eut une agression
Contre un anarchiste, en ce temps de réaction
Début mai à la librairie Publico
Ce à Paris, coup de poignard de la pensée étroite
Mais avec aussi, toute une récupération
De toute une fausse condamnation
Faux amis en tous genres, et autres organisations !
Pas comme à Montreuil et la boulangerie
Autogestionnaire
Partage équitable des revenus et salaires
Se piquant d'anarchie
" La conquête du pain "
Partout sur le système Terre, cela serait plus malin
Mais
Finalement, le fascisme populiste
Fait ainsi pression
Sur tout droitisme
Petit à petit, leur programme mis en application
Dans cette société de mutuelle détestation
Haine de l'autre en généralisation
Forcément, car
De la fragmentation
De la division
De la séparation
La pensée séparée
Est séparée de la pensée
Le monde entier
Pourrait sans problème, s'autogérer
Pour enfin, se parler, s'écouter, se regarder, paresser et penser !
 
Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 06/03/2019.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Bébés volés, bébés conditionnés - Patrice Faubert (Politics & Society)
Fin d´Octobre à Avignon - Rainer Tiemann (Loneliness)