Patrice Faubert

De la sexualité asexualisée

Si tout le monde
S'apprenait
Si tout le monde
S'aidait
Si tout le monde
S'instruisait
Sexait et se logeait
Au tout aidant
Au tout partageant
Au tout mélangeant
Sans compétition et sans hiérarchie
Sans recherche de dominance et sans profit
Amis, amies, proches, enfants, voisins, voisines, parents
Des collectivités et du logement
Plus le besoin des maisons de retraite
Qui à la solidarité familiale est une défaite
Personnes âgées
Par leurs enfants, comme chats et chiens, abandonnées
Et ne tardant pas, de tristesse autant que de maladie, à décéder
Il faut, de le dire, oser
Donc, plus besoin des écoles, d'aucune école
Quand une communauté est l'étude ludique
Tout, alors, s'y colle
Chacun, chacune, s'apprenant, biopsychosociologiquement
Car, chacun, chacune, et tour à tour
De l'élève et du professeur, à qui le tour !?
De fait
Du rebond et des effets
Pour une autre société
Il faut beaucoup imaginer
Du film, chacun, chacune, en centralité
Plus personne de profession ou de métier
Pour à nos places, réfléchir, écrire, penser
Et à propos de cinéma
Sous  occupation allemande, paradoxe que voilà
La Continental-Films de feu ( 1897-1973 ) Alfred Greven
Employant 430 acteurs et actrices
1941-1944, quelques pépites, quelques délices
Des films que Vichy censura
Amoralité, sexualité, déjà
Plus nazi que les nazis
Voilà bien la véritable posture du gouvernement de Vichy !
Acteurs les plus sollicités
Avant que cela ne devienne l'UGC
Feu ( 1896-1975 ) Gabriello, douze fois
Feu ( 1892-1973) Noël Roquevert, onze fois
D'excellents acteurs
Mais, sans conscience politique, dans l'erreur
La collaboration artistique de l'acteur
Collaboration économique du travailleur
Sous toute occupation
De nos jours, c'est avec la capitalisation
Degrés divers, toute heure, tout est collaboration
Mais aussi, sous toute résistance
Degrés divers, toute heure, tout est résistance !
Comme le 19 décembre 1985
Une résistance à la justice de l'injustice
Aucun mort, aucun blessé, aucun sévice
Une prise d'otage à Nantes
Georges Courtois, 34 ans de taule
Kalki et Thiolet, en seconds rôles
" Nous sommes des gens qui ne reculons jamais "
Avec des juges enfin jugés
34 heures en durée
La plupart des otages étant relâchés
La mort sociale en prison encore dénoncée
Deux femmes otages
N'en prendront pas d'ombrage
Et viendront les voir
Pendant dix ans au parloir
La prison est sans évolution
Toujours l'idée de punition
Avec le vivant, aucune synchronisation
De l'apparition
De l'extinction
De la réapparition
De la réextinction
Une éternelle continuation
Avec de moins en moins de sexualité
C'est pour cela que l'on arrête pas d'en parler
Les gens ne sexent plus
Ou alors, d'une hypocrisie l'autre, payer son bonus !
Les gens ne s'aiment plus
Ou font semblant, mais motus
Plus de sexualité naturelle
De l'assistanat par ordinateur, sexualisme artificiel
Orgasmes se faisant toujours la belle
Robots sexuels
Sextoys pour personnes seules
Des mémoires sexuées artificielles
Au tout frustré
Au tout privé
Au tout prostitué
Au tout réifié
Plus aucune gratuité
Il faut payer, payer, payer
Le droit de violer, violer, violer
Femmes en zone interdite
Hommes castrés, il y faut du mérite
Fausses féministes
Vraies revanchardes, vraies fascistes, vraies sexistes
Vraies puritaines
Vraies pudibondes
Certes
Ne pas confondre
Car le vagin n'est pas une poubelle
Certes
Ne pas confondre
Car la vulve est si belle !

Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "




 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 08/18/2019.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du refus de procréation - Patrice Faubert (Politics & Society)
My Mirror - Paul Rudolf Uhl (Humour)