Patrice Faubert

( haïku ) De l'écoute professionnalisée

2018
566 sans domicile fixe
Dans les rues, sont morts, du capital, l'idée fixe
Et forcément, beaucoup plus
Et même au moins dix fois plus
48 ans en moyenne
Certes
De tous et toutes, la mort est doyenne
Mais interloquant
Toute vraie conscience humaine
Tout un phénomène d'adaptation sociale
Formatage, conditionnement, soumission, aux lois du capital
Au tout paradoxant
Au tout faussement contestant
Et du capitalisme vert, ainsi, se renouvelant
Abolir l'argent et les classes sociales
Abolir les corporations, hiérarchies et catégories sociales
Car, c'est au tout, formatant
Car, c'est au tout, conditionnant
Car, c'est au tout, codant et engrammant
Des enfants et des parents
Riches, pauvres, nous agitant comme des marionnettes
Et de toute fausse fête
C'est ainsi la défaite
Tout le résultat d'un DRESSAGE
Selon les besoins de gestion, de la tyrannie économique
Et tous et toutes en CAGE
Du capital comme tueur à gages
Du système nous sommes les otages
Et à qui que ce soit
Impossible de se confier
Comme les histoires de couples, ne jamais raconter
Car, de la moquerie, du mépris, l'on est assuré
Et qui, pour nous/vous écouter ?
Minables joutes sentimentales sans cesse répétées
Jeu, mode de fonctionnement, modus operandi
Jeu, fonctionnement du mode, modus operandi
Marié, divorcé, compagnonné, disputé, séparé, COINCé
Mariée, divorcée, compagnonnée, disputée, séparée, COINCée
Il y a donc des femmes et des hommes psychologues
Des écouteuses et écouteurs professionnels
Gens habilités au secret confessionnel
Des oreilles faisant office de poubelles
Car, justement
Et c'est pour cela, forcément
Plus aucune vraie amitié
Plus personne pour écouter
En recherche de dominance, que de la rivalité
L'autre personne, elle-même, submergée
Par les ennuis et les soucis, elle-même, aliénée
De tout cela est né
L'écoute professionnalisée qu'il faut, d'une façon l'autre, rétribuer
Où d'ailleurs, tout, n'étant pas vraiment dit, et là aussi, au tout faussé !

Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 09/15/2019.

 

The author

 

Comments of our readers (1)

Show all reader comments!

Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du numérique - Patrice Faubert (Experimental)
Rainy Day - Inge Offermann (Emotions)
Pour une fille - Rainer Tiemann (Emotions)