Patrice Faubert

Paraphysique de randomisation éclectique

" S'il y a quelqu'un que ça intéresse Il pleurait des larmes de verre
Qu'il m'envoie son nom et son adresse Et quand elles atteignaient la terre
Je lui raconterai l'histoire Cela faisait une musique
De l'homme qui pleurait sans espoir Angélique et fantomatique "

Michel Polnareff ( auteur-compositeur-interprète, né en 1944 )

Capitalisation du conformisme
Conformisme de la capitalisation
Production, consommation, destruction
Plein de vide
Vide de plein
Comme les créations
De feu ( 1928 - 1962 )
Peintre et plasticien, Yves Klein
Plagiaire, en certains points
De feu G.E. Debord, c'est certain
Du monochrome, comme le bleu Klein
Ce judoka contrarié
Professeur de judo, pour sa croûte, la gagner
Tout le refoulé
Devenant, où, quoi, comment, du sublimé
Avec donc aussi le sculpteur plasticien
Feu ( 1928 - 2005 ) Arman
Des meubles, les vendant
Sur l'accumulation
Sur la reproduction
Pan, pan
Du simple objet devenant abstrait
Au HLM, du plus concret
Tout se répétant à l'infini
Des déchets, devenant, de l'art abstrait
Tout se fait, tout se défait
Production, consommation,destruction
Tout s'instrumentalisant en création !
Le capital de l'art
L'art du capital
Toute l'activité artistique à son service
Tout cela l'articulant
Tout cela le dédouanant
Tout cela le goûtant
Tout cela le structurant
Rien, ne lui infligeant de sévices
Oh, je ne me casse pas la nénette
Oui, je le confesse, et à tue-tête
Détournant tout en pense-bête !

" Depuis Aristote, l'héliocentrisme a ainsi pu s'imposer pendant près de deux mille ans. Deux mille ans ! En comparaison : La vision copernicienne du monde a tout juste 500 ans, la théorie moderne du Big Bang 80, la théorie des mondes multiples de la mécanique quantique 50, le multivers et la théorie des cordes 10. "

Les univers parallèles ( Tobias Hürter, Max Rauner ) Editions CNRS

Mais, hélas, dans le même moment
De la vie, de la plupart des gens
Tout un précariat massif
Plusieurs petits boulots poussifs
Avec toute une insécurité existentielle
Des vies sans poivre et sans sel
Avec de fausses solutions écologiques
De tout le bordel capitalistique
La véritable harmonie est de l'ordre anarchique
Donc, fabriquer une voiture électrique
En équivalence de cinquante vélos électriques !
Et voilà bien du CO2
Et un plus un, cela fait deux
C'est comme le gaspillage alimentaire
En France, dix millions, environ, de tonnes par an
Et qui, trouverait cela étonnant ?
Avec ainsi, trois pour cent
Des gaz à l'effet de serre
Et pour les inspections sanitaires
Du commerce ou du restaurant
En moyenne, une fois tous les dix ans
Et la bouffe est infecte dans beaucoup de restaurants
Et en plus, il faut payer, c'est dégoûtant
Du fait même, tout se dénonçant
Nul besoin de la militante ou du militant
Et la plupart
Des militantes et des militants
Toutes obédiences confondues
Nous le disons, toute honte bue
Sont des chiantes et des chiants
Sont des dominantes et des dominants
Ce, sans aucune conscience de l'être
Tout cela, se déguisant sous un paraître
Et là encore, les libertaires
Sont encore les moins réactionnaires
Finalement
Nous devrions nous toucher davantage
C'est un tabou comme si nous avions la rage
Sauf, en ostéopathie et en haptonomie !
Le toucher, les mains
Jeux de mains, jeux de vilains
Alors qu'en ostéopathie
C'est tout l'organisme qui raconte sa vie
Ostéopathie crânienne et corporelle
Car toute l'architecture du corps humain est belle
Remonter le temps de la cause
Car toute douleur nous cause
Du corps et de sa mobilité
Comme des fonctions randomisées
Feu ( 1828 - 1917 )
A.T. Still fit des initiés
Vers 1892 aux USA
Pas que d'horribles Trump, voilà
Ostéopathie non remboursée
Car la médecine étatisée est un marché
L'haptonomie aussi
Victime des préjugés et des dénis
Le toucher, les mains
Pas touche, c'est comme sexué, ô tout coquin
Hélas, l'on y préfère, l'on y dicte
La médecine prophétique
La médecine coranique
De la bêtise sadique
Banlieues françaises, de l'illégal, du tragique
Oui, l'épanouissement
De l'individuel au collectif, truisme empathique
Est de l'ordre anarchique
Oui, le capital est de l'ordre bordélique
Au tout perdant, au tout gâchant, au tout terrifiant, randomisation véridique !

Patrice Faubert ( 2020 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 03/04/2020.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Bourgeoisies de l'édition - Patrice Faubert (Politics & Society)
The Power of Darkness - Ramona Benouadah (Fantasy)