Patrice Faubert

Psychose virale étatisée

Après 1945
Il fallut
Qui l'eut cru
La population allemande
De la rééducation de commande
Dénazifier
Tout un peuple conditionné
Et tout peuple est conditionné
De l'individu à la société
Aucun libre arbitre, aucune liberté
De la psychiatrie clinicienne, consultée
Adaptant ainsi des jeux télévisés
Via les USA, pour s'inspirer
Jeux télévisés
Jeux de téléréalité
Pour rééduquer, pour assimiler, pour contrôler
Des pays du capitalisme privé
Où cela fut grandement généralisé
Des manipulations mentales
Des manipulations sociétales
Du local au global
De l'individu au groupe
Mobilisation des troupes
Et le capitalisme stalinisé
Sut aussi, en sa propre méthode, tout bien conditionner
Avec son propre tracas
D'un capital l'autre, voilà
Et en vérité
Tout, absolument tout, tout nous est imposé
Du travail, du logement, des loisirs, des rencontres, de la sexualité
De quoi être terrifié !
Tout est, de toutes façons, du 49.3
Programme du prénatal
Enfance, adolescence, maturité
Jusqu'à l'état retardé de retraité
Conditionnement, consentement, programmation, engrammation
La fameuse fabrique du consentement des populations
L'implacable dictature
Ferment, CIMENT, de toutes les dictatures
De toutes les politiques étatiques
Du politique
De l'économique
Du biopsychosociologique
Et puis, et donc, du résultat fatidique
Avec des discours logiques
Justifiant
Tous nos comportements
Des pauvres et des riches, mendiantes et mendiants
Au tout également
Selon l'idiosyncrasique de chaque déterminant
Des vies de merde, des vies échouées
Dans d'effarantes solitudes capitalisées
Où le moindre virus est instrumentalisé
Pour le fascisme libéral, faire accepter
Chine, marché mélangé d'animaux vivants
Et donc, de plus en plus de virus mutants
H1N1, H5N1, H7N9
Volailles, canards, dromadaires, singes, chauves-souris
Selon les régions, selon les pays
Comme du bioterrorisme de l'apprenti !
La barrière des espèces est franchie
Mais cela dit
La simple grippe fait plus de la tuerie
Que  ce coronavirus d'opportunité
Psychose que tout Etat sait démesurer
Mise en scène planifiée
Et tout Etat est despotique et policier
Faux bureaucratique stalinien récupéré
Pour toute contestation sociale, l'anesthésier
Comme dans les manifs, vent du mauvais côté
Et par les gaz incapacitants, les contestataires bien gazés
Certes
Ces soixante dernières années
350 nouvelles maladies infectieuses, par là, sont passées
Inutile ici de les nommer
Singes et chauves-souris consommés
Des déjections et du tout salivé
Comme les continents, au tout dérivé
Et à propos des virus
Il y aurait au moins, bonus
300.000 virus encore inconnus
Bientôt une mafia des virus
De toute une mentalité minus
Comme les mafias du sable
Comme donc les mafias minières
Contre lesquelles, il ne fait pas bon enquêter
Tant de vrais journalistes, menacés, torturés, assassinés
Tant de gens expropriés
Et pour leur silence, souvent achetés
Inde, Guatemala, Kenya, Tanzanie
Et d'autres pays
Cela exaspère mais c'est ainsi
Police et gardes armées
Les mafias de tous bords savent bien se protéger
Comme partout du personnel politique, en France et à l'étranger
Des mafias intouchables et intouchées
Avec des lieux sécurisés et contrôlés
Or
Comme tout est étroitement interconnecté
Rien ne saurait, de ce fait, plus aucunement étonner !
Comme tout le plastique ingéré
Par personne, dans le monde, chaque année
Cinq grammes par jour
Et PFOA qui fait son tour
Acide perfluorooctanoïque
Pour des surfaces diversifiées, les imperméabiliser
Et dans le sang, c'est retrouvé
Pour 99 pour cent de la population mondialisée
Tout cela plus réellement dangereux
Pour toi, moi, ils, elles, eux
Qu'en France, nos 35200 espèces d'insectes, environ
Comme les inoffensifs frelons
Sans les embêter, à moins de bêtise en béton
Avec donc seulement trente espèces un peu embêtantes
Rien de comparable
Rien d'intolérable
En rapport de toutes les dictatures gouvernantes !
 
Patrice Faubert ( 2020 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 
 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 03/05/2020.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Anarchie ou barbarie - Patrice Faubert (Politics & Society)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Everyday Life)