Patrice Faubert

Paraphysique du syndrome de Stockholm

23/08/1973 Braquage d'une banque Et ce à Stockholm Par d'étranges bonshommes Une prise d'otages Et ce à Stockholm Mais là Les otages firent corps et firent esprit Avec leurs braqueurs ravisseurs Et ce au fil des heures Des liens purent se nouer Que n'altèreront pas les années Et ainsi, après leur arrestation Des  anciens otages iront les voir en prison Un peu comme les ouvrières et les ouvriers Un peu comme les employées et les employés Certes, dans un autre registre Du monde parallèle où tout s'enregistre Se mettant du côté de leur employeur Se mettant du côté de leur exploiteur D'un côté l'autre D'une façon l'autre Tout Est finalement syndrome de Stockholm Comme ma tasse de café Et c'est cent quarante litres d'eau C'est pas très écolo Participe présent, futur, passé Nous entretenons Ce que nous condamnons ! Avec De la technologie de l'addiction Avec L'addiction à la technologie L'addiction à l'industrialisation De la misère mondialisée La torture de la grande pauvreté Toutes les migrations échouées Toutes les terreurs spectacularisées 18 avril 2015 Un bateau, faux refuge, faux ami Coulant au large de la Libye Gens du Sénégal, Mauritanie, mali 800 disparus, 800 personnes noyées De ce monde fait pour terroriser De ce monde si mal organisé De ce monde où il faut en baver Comme sur une échelle de la douleur Ne le nions pas, plusieurs degrés et plusieurs couleurs De 0 à 10 Beaucoup de 10 Ou entre 6 et 10 Que de 0 De l'introuvable 0 Bretagne Les taux de nitrate castagnent Une moyenne de 30 mg Il en faudrait au maximum 10 mg ! De l'esclavage colonial De l'esclavage salarial Le monde est nazi Le monde est sali Le monde est pourri Bien pire, même, que nazi Des corps colonisés Des esprits colonisés Par divers conditionnements et formatages Par divers dressages Et pas seulement Et bien plus classiquement Vingt millions, environ, d'esclaves africains Au cours de tous les siècles passés Mais au niveau du monde entier L'esclavage a pu se pratiquer Pour tous les types de peaux Tous les pays Français, espagnols, hollandais Arabes, anglais, portugais Avec toute une armada courant après Le capital Sur la traite des noirs, surtout, s'enrichissant Tout un génocide de la personne noire Des millions de victimes, environ, peine à le croire Et là, rien de processif Mais un constat, par ailleurs, fort poussif Hélas, le malheur, cela attire les gens Supporter le leur, leur permettant Ainsi, tout un tourisme des ruines Quand la vie, décharnée, se débine Déjà, 1870, juin 1871, et ce à Paris Trente photographes en furie ! Londres eut son épidémie Une autre ruine mais celle de la maladie 1664/1665 La peste, cent mille décès Ce en trois mois, indéfectible fait Avec surtout des pauvres, forcément 2020 Comme la police américaine Tuant deux personnes noires par semaine Avec surtout des pauvres, forcément Mais toutes classes sociales Du local à l'international Sauf... l'anational Corps colonisés Corps domestiqués Corps confisqués Esprits colonisés Esprits domestiqués Esprits confisqués Par toute propagande, toute culture, toute publicité Avec un nouveau colonialisme corporatisé Et à propos de l'ancien anti-colonialisme Comme surgissant d'un autre passé Trop injustement oublié Feu ( 1889 - 1927 ) Lamine Senghor Feu ( 1890 - 1969 ) Hô Chi Minh Feu ( 1898 - 1974 ) Messali Hadj Avec des parcours incertains Du faux indicateur, d'un vrai stalinien Du père du nationalisme algérien Ce Messali Hadj, et de sa femme anarcho-syndicaliste Rien n'est simple, car rien n'est totalement fixiste Du syndrome de Stockholm et de ses petits Et plus que jamais, c'est ainsi, cela sera ainsi Sauf, l'avènement de l'anarchie !   Patrice Faubert ( 2020 ) puète, peuète, pouète, paraphysisien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 10/01/2020.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Croissance de l'idéologie - Patrice Faubert (Politics & Society)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Everyday Life)