Patrice Faubert

Paraphysique du ministère de la solitude

Un ministère de la solitude
Au Japon, solitude dans la multitude
Dans d'autres pays, on l'élude
Mais
L'isolement, c'est surtout, et aussi
Dans des idées marginales
Hors des idées du capital
Mais ( bis )
La solitude, c'est surtout, et aussi
Dans des idées marginales
Hors des idées du capital
Avec des colères
En homicide
Avec des colères
En suicide
Vivre tout seul
Certes, le monde entier est seul
Toute une absurdité qui meule
De quoi en vouloir au capitalocide
Et l'on ne se suicide pas, en vérité
C'est la société qui nous suicide, sinistre réalité
En nous isolant
En nous solitudisant
En nous autosuffisant
Donc, en nous technologisant
De la frustration, de la dépression
Du cosmisme et du bruitisme
Suspension de l'incrédulité !
Adultes, jeunes, vieux, vieilles, enfants
Méprisés, maltraités, ignorés, violés
Au tout reproduisant
Des déterminismes rebaptisés déterminants
Toute maltraitance sachant
Se reproduire, hélas, trop souvent
Guerres, des agressions, des dictatures
De la malfaisance, toute une confiture
France
3,5 millions de personnes
Qui furent abusées sexuellement
Avec huit fois sur dix, terrifiant
La famille, et l'agresseur, le défendant
Honte, culpabilité, silence
Du TOC, suicide, pour la victime de l'assaillant
Tout ceci en très lacunaire
Tant l'on érode la personne victimaire
Pas seulement en agriculture
Que l'on pratique la monoculture
Mécanisation de la pratique
Pratique de la mécanisation
Peu de biodiversité
Peu de multiculturalité
De la forêt massacrée
Résineux au lieu de feuillus
Du cerveau conditionné
Conditionné pour croire en sa liberté !
Tout un monde
De militarisation
Toute une militarisation
Du monde
De la Terre à l'espace
De l'espace à la Terre
Satellites et drones
Toute une vision qui trône
Vision économique
De la forêt
Vision économique
De l'école
Vision économique
Des médias
Vision économique
De la politique
Vision économique
Des rapports humains et des rapports sociaux
Vision économique
Confinement, déconfinement, reconfinement
Confinement sans confinement
Vision économique
De l'amour, de l'amitié
Vision économique
Du sexe et de la vie confisquée
De quoi se suicider
De quoi tout faire sauter
Alors que :
" Women Wage Peace "
Si toutes les femmes du monde
Donc
Refusaient de faire des enfants
Si
Cela est, pour plus tard, comme un aimant
Pour finalement les envoyer à la guerre
Les faire zigouiller pour des lobbys et des chimères
Voilà bien tout patriotisme
Voilà bien tout nationalisme
Voilà bien tout irrationalisme
Comme pour la conquête spatiale
Forcément, quand sur Terre, l'on vit si mal
Avec un coût peu spectacularisé, fatal
Cinquante euros par américain
Quarante euros par français
Toute une inutilité
Toute une débilité
Toute une monstruosité
En conséquence de toute une inhumanité
C'est sur la Terre que l'on vit
Et puis, pour rêver, la physique théorique, suffit
Par ailleurs, c'est ainsi
Avec toute une hypoxémie sociale
Services publics détruits par le capital
Et il en est où l'hôpital ?
Avec ainsi, la sidération
De tant de gens et par millions !
 
Patrice Faubert ( 2021 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ )  Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 05/01/2021.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du microcosme macrocosme - Patrice Faubert (Politics & Society)
Growth - Inge Offermann (General)