Patrice Faubert

Proprioception réelle ou irréelle

Une médecine
Que l'argent rend agnosique
Puisque tout est objectalisé
Avec toute possible empathie, effacée car effarée
Une médecine de respect infini
Devrait être astronome de l'esprit
De chaque être humain
Vision globale et cinématique
Du neural et de son destin
Lorsque aucun détail n'est vain
Et il y eut en neurologie
Humaniste, observateur d'empathie
Ce plus que médecin
Feu ( 1933 -2015 ) Oliver Wolf Sacks
Fragile, solide, de la porcelaine de saxe
De l'expérience de la conscience
De la conscience de l'expérience
Chimie de la psychologie
Psychologie de la chimie
Habitus biologique
Habitus sociologique
De toute réalité
De toute perception
Avec les adventices
Herbes folles du cerveau, éditrices
Donc, perception de la réalité
Donc, la réalité de la perception
Telles sont les questions !
Ainsi
Des musulmans en Allemagne
Perception des gens
21 pour cent
Réalité
5 pour cent
Ainsi
Des musulmans en Belgique
Perception des gens
23 pour cent
Réalité
7 pour cent
Ainsi
Des musulmans en France
Perception des gens
31 pour cent
Réalité
7,5 pour cent
Et tout est comme cela
La perception nous trompant, voilà
Toute une proprioception
De la proprioception physiologique
De la proprioception sociologique
Et qui sait ?
Et qui le sait ?
Jusqu'au ressenti historique
Jusqu'au ressenti politique
Ce qui est dit, ou su, en réalité
Ce qui n'est pas dit ou pas su, en irréalité
Réalité de l'irréalité
Irréalité de la réalité !
De l'Histoire en rétention
De l'Histoire en prison
Comme avec Rosa Parks
Car neuf mois après Claudette Colvin
Qui, le 2 mars 1955, à 15 ans, dans un autobus
Refusa, à une femme blanche, de laisser son siège
Et c'est Parks qui en eut le bonus
L'une fut fêtée
L'autre fut oubliée
Bien souvent, en tous les domaines
La justice a bien mauvaise haleine
Et l'on peut circonscrire, partout, le même phénomène
Ainsi, du boxeur danseur, fêtard
Panama Al Brown ( 1902 - 1951 ) puncheur rare
Dandy des poids coqs et des poids mouches
Champion du monde qui ne fit pas souche
Qui ne put pas, au bon moment, botter en touche
Car les poings sont comme des larmes
Face, et en rapport, à toute arme
Ainsi, de la bataille des Thermopyles
Mais, là, à face ou pile
480 avant notre ère
Comme la bataille de Camerone, l'on ne peut s'en défaire
Donc, environ 300 spartiates hoplites
En première ligne, du sacrifice d'une élite
Certes, soutien arrière, milliers de grecs unis
Certes, l'on avait consulté, avant, la pythie
Mais en face, Xerxès 1er, 100.000 soldats
Et qui ne firent aucune grâce, c'est bien cela !
Avec un passage étroit, pour bloquer le surnombre
Pour finalement, après des trahisons, périr sous le nombre
Mais, pendant trois jours, en résistant, et à un contre trois cents
Les spartiates tinrent le goulet d'étranglement
Mais la guerre n'est jamais la démocratie
Sinon une démocratie de la guerre
Et quand elle naquit
Trop souvent, on l'oublie
Athènes
Sauf pour les femmes
Sauf pour les esclaves
Sauf pour les étrangers
Finalement, un peu, encore, comme aujourd'hui
Il ne peut y avoir
Il ne pourrait y avoir
Mais personne ne peut le croire
Mais personne ne veut le croire
Que l'anarchie comme vraie démocratie !
 
Patrice Faubert ( 2021 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 05/04/2021.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Création de pathologie, pathologie de création - Patrice Faubert (Philosophical)
Flying home - Inge Offermann (General)