Antonio Justel Rodriguez

Et il est venu et est allé


... non, il n'y avait pas de standards, pas de marques, pas de styles,
sa beauté était l'être ;
chaque jour je cherchais le semeur du monde et l'implorais cet âge
avec chaque lumière et moment, avec chaque homme et femme, avec chaque esprit,
et en tout et avec tout il brûlait ;
ainsi, quand ils ont commencé à le craindre, il n'est jamais apparu parce qu'il était en tout
et ils le sentaient errer en eux comme un destrier d'amour ou vertu de l'âme ;
... a fini par être aussi vrai que la douce rumeur ou les grondements de la mer,
ou comme le début rapide et intrépide du jour avec son calice et son démembrement,
son début et sa fin ;
... et encore aujourd'hui, en fouillant parmi les cygnes, avec impatience, nous continuons à le chercher pour le tuer.
***
Antonio Justel Rodriguez
https://www.oriondepanthoseas 
***


 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 08/19/2021.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"General" (Poems)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:

LEI E LUI - Antonio Justel Rodriguez (General)
Growth - Inge Offermann (General)
Feelings...❤️ - Ursula Rischanek (Love & Romance)