Antonio Justel Rodriguez

MARCHANDS DU TEMPLE


[… Ad exemplum : Lehman Brothers ou Pandora Papers)

… Et ils sont, ils sont là… !!!
parmi ces marchands, les changeurs et les marchands de pigeons sont revenus ;
il n'y a pas de doute, ils sont, aujourd'hui spécialisés dans les « hedge funds » et les crédits immobiliers « subprime »,
constructeurs d'emballages dérivés, actifs purs toxiques et corrosifs
Opprimer le monde avec poison / ténèbres, poison / risque, poison / fraude
et ses séquelles de peur, de chômage et de pauvreté, de maladie et de folie ;
Ce sont eux qui occupent les hauts gratte-ciel et les bureaux impeccables des villes,
ceux qui par ondes radio et en un instant dévorent des états, des continents,
et ils avancent et avancent comme des monstres invisibles et terribles en toute impunité ;
… Et sont souvent proches des juges et des ministres, des philanthropes et des ecclésiastiques,
des chefs d'État et de gouvernement, des sommités,
les référents sociaux et la crème et la lumière des médias,
souvent adorables et uniques, inimitables, ce sont les commerçants d'aujourd'hui,
changeurs et marchands de pigeons, ennemis du Christ
et aujourd'hui gentiment appelés "marchés" et "investisseurs", ceux qui s'attaquent aux déficits,
les dettes nationales et l'avenir, la paix de l'être humain, de son sang et de son cœur ;
... et personne, personne ne les blâme parce qu'ils sont le système, les lobbies de ce travail
ou voix du maître exigeant et imposant terreurs, dérèglements, connivence scellée,
ignominies et guerres ;
Ce sont des terroristes et des tueurs à gages - nos propres frères -
les mêmes, exactement les mêmes qui abominent l'homme,
ils embellissent les pierres et fument le temple ;
... le frappant et le secouant, il y a un cri ancré de rancœur et de fureur en Occident
et le problème ne consiste pas dans le pardon, car, désolé, il y aura,
mais comment, comment utiliser l'épée vivante sans endommager le temple ou nuire à la liberté.
[Somme finale :
« Ah, regardez-les, les marchands modernes ne mendient plus, ils ne tremblent plus ;
... malheureusement, j'atteste "]

***

Antonio Justel Rodriguez
https://www.oriondepanthoseas.com
***
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 10/12/2021.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"General" (Poems)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:

Triunfo del espíritu - Antonio Justel Rodriguez (Loneliness)
Flying home - Inge Offermann (General)
A little rain of Irish blessings - Jürgen Wagner (Birthdays)