Patrice Faubert

L'abjection en réappropriation

Du salut romain
Au salut fasciste, de véritable comparatif, point
Il fut surtout inspiré
Mais c'est oublié
Par les légionnaires de Fiume
Tout bien récupéré
Du film ( 1914) Cabiria, mythologisé
Le péplum pas toujours bien inspiré
Réactualisation des chevaliers teutoniques d'antan
Comme des plaques claques tectoniques s'affrontant
De un à cent millimètres par an
Les respirations de notre planète Terre
Avec toute une marégraphie carbonée
De toute une polymorphie polluée
Chine : 27 pour cent
USA: 13 pour cent
France : 1 pour cent
Environ en proportionnalité
Car la démographie ne fait qu'en rajouter
Et puis
Les rapports marchands
Même avec le capital se mettant à l'écologie, au vert
Ils seront toujours là, les rapports marchands
Le système, se renforçant, s'adaptant, au contraire
D'un pas de côté, l'autre
D'un changement de gestion, l'autre
Tout a son propre gnomon
Chaque expérience avec son selon
Chaque expérience avec son interprétation
Et l'on ose appeler cela la raison !
Ainsi
De feu ( 1887- 1975) Ernst Hanfstaengl
Pianiste, intime, financier de Hitler
Jusqu'en 1937, il fut son éclair
Mesurant environ deux mètres de haut, puis
Il fit une opportune palinodie
Devenant, devenu, l'informateur des américains
Peut-être virant vers le moins incertain
Comme ce temps de Babylone
Quand il faut, quand l'on veut, maîtriser le temps
Pour camisoler les hommes à la tonne
D'une dictature manifeste ou subtile, agencer le temps
Et de César
Et de Napoléon
César, pour les mois de l'année
Napoléon, pour des lois actuelles, retour du passé
Une sorte de Saint - Benoît du bénédictin
Avec des fêtes religieuses
Certes, pour les congés, que très jadis, bien moins nombreuses
Avec toujours des horaires en activité
De toute une chronobiologie très ordonnancée
Le capital ayant su s'y substituer
Mais, finalement, comme à l'armée
Tout y est, tout y était, tout y a été
Dans l'organisation du militarisé
De toute une terminologie hiérarchisée
Et cela renvoie au parcours du mineur
Quand il fut indispensable à son heure
Le fameux parcours du combattant du mineur !
Des compagnies minières
D'un agencement qui fut surtout militaire
Des corons aux casernes
Des casernes au corons
La mise au pas tourne en rond
Comme de la collision
Comme de la subduction
De la géologie
De la psychologie
Assemblage et désassemblage
Nous errons, riches, pauvres, dans d'invisibles cages
Pas pire que la cage de fer de feu ( 1423 - 1483 ) Louis XI
Huit pieds et haute d'autant
Une cellule d'aujourd'hui en presque équivalent
Et donc tous les 700 millions d'années
Environ, continents, supercontinents, sont plaqués
Thétis, Pangée, soudage, dessoudage
Fatum, le destin toujours en rodage
Du geste le plus anodin
Du geste le moins anodin
France, avec l'environ de l'environ
Tout changeant vite, tout est forcément d'approximation
Donc, trente millions d'animaux, par la chasse, sont tués
Surtout des oiseaux, et du discours logique, pour tout justifier
Cinq millions d'animaux sont blessés, et ce, chaque année
Un record en Europe
Pour l'horreur, la France toujours au top
Une France de beaufitude en xénophobie
Avec des paradoxes de l'infini
Ainsi des chauves-souris, aussi
Du coronavirus vecteur en principale maladie
Dont elles sont, elles, immunisées
De l'interféron qui en fait des miraculées !
Un petit exemple y suffit
Et de maille en maille, tout un infini
Quand environ 500 multinationales
Avec 50 pour cent du monde en partage
Du national à la multinationale, du gros orage
Insertion, probation
Comme du monde torturant de la prison
Dedans, dehors, de l'espace en réappropriation
De l'autorisation, de la continuation
Pour s'adapter, se réadapter, au tout abjection !
 
Patrice Faubert ( 2021 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 12/10/2021.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

La solitude des solitudes - Patrice Faubert (Life)
that life is such a maze ... - Inge Hoppe-Grabinger (Emotions)