Patrice Faubert

Le contre-intuitif de l'intuition

Le flocon de neige
Ce cristal de glace
Comme un miroir à six faces
Avec l'unicité de chaque flocon qui passe
Ainsi
D'une pièce de monnaie
Six autres pièces pour un tour parfait
Mais pour la boule de billard
Des déterminismes inconnus du hasard
Il faut douze ou treize boules
Pour qu'à peu près, ça roule
Tout de même
Moins mystérieux et qui la ramène
Que le bol d'eau chaude au congélateur
Que le bol d'eau froide, glaçant, en moins d'heures
L'eau chaude
Devenant glace, plus vite, que l'eau froide
Cherchez l'erreur !
Voilà aussi
Qui est contre-intuitif
Comme la physique ignorée de la vie courante
Quand le réel n'est que du fictif
Quand le fictif n'est que du réel
L'informatif de l'infirmatif
L'infirmatif de l'informatif
Nous passons à côté
Sans de rien, nous en douter
De l'intuition, l'on ose encore parler
La physique doit bien s'en amuser !
Comme le contre-intuitif
De prendre l'anarchie comme notion de désordre
Alors que c'est la plus haute expression de l'ordre
L'organisation
Des choses par elles-mêmes
L'organisation
Des gens par eux-mêmes
Néanmoins et malgré tout
Et ce avec ou sans gouvernement
Et ce avec ou sans police
Et ce avec ou sans armée
Du coup
Certes, du plus loin ou du plus près
Toute ressemblance avec, ou bien, c'est exprès
Et voilà, pourquoi
Que dès 1834, apparaît
Le contrôle du verbe verbaliser
Normaliser le geste de l'ouvrier
Au machinisme, il fallut s'adapter
Puis, et
Normalisation des corps
Normalisation des esprits
Normalisation de la sexualité
Normalisation des pensées
Normalisation des révoltes
Normalisation du quotidien
Normalisation de la contestation
Normalisation de la manifestation
Mondialisation de la normalisation !
De l'individu à la famille
De la famille à la nation
Particularismes du capital à l'unisson
Corporatisme de l'identitarisation
Avec son diamant qui brille
Normalisation de l'acceptation !
Quand la flânerie
Est devenue une utopie
Même si, 1884    
Vingt quatre fuseaux horaires
Sans moyen d'y brasser de l'air
Dans le monde, s'abstenir, n'y rien faire
Aucune mine d'or, que de l'imaginaire
Pas comme à La Rinconada
Au Pérou à 5100 mètres d'altitude
Cinquante pour cent d'oxygène en moins
Avec le sang des veines visqueux
Espérance de vie, 51 ans, au mieux
Quand pour la plaine
C'est vingt ans de plus vieux
Qu'être chercheur d'or
Du plus funeste sort
Et, hélas, faute de le savoir
La soupape, sinon, du contre-pouvoir
Toute révolte sociale
Se structurant dans du groupal
Débouche sur une hiérarchie de dominance
De l'étatique ou de l'équivalence
Toujours bien cachée cette déviance
Chefs, cheffesses, leaders, diverses dominances
Et c'est reparti pour un tour dans la démence !
 
Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 11/14/2022.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique de théorie critique - Patrice Faubert (Politics & Society)
Silent Mood - Inge Offermann (Love & Romance)