Patrice Faubert

Assuétude nomologique quantifiée

" Le marché de la diversité, quant à lui, a répondu à cette soif de différenciation en proposant aux individus focalisés sur eux-mêmes une gamme d'identités qui sont toutes en concurrence les une avec les autres. "
 
Daniel Bernabé. Le piège identitaire.
L'effacement de la question sociale. ED : L'échappée.
 
Tout le monde le sait
Faut mourir chez soi, en fait exprès
Peu de place dans les hôpitaux
Personnel insuffisant
Personnel démoralisé comme inexistant
Tout en porte-à-faux
Comme croyances et opinions
Qui ne sont que croyances et opinions
Sans tenir compte des faits établis
Qui sont justement la vérité des faits établis
De la reproductibilité que l'on vérifie
Donc, elles ne sont plus soignées les maladies
Du physique ou de l'esprit
Mais surtout, soyez folles, soyez fous
Mais surtout, restez chez vous
Cassez vos gueules, cassez vous tout
Mais surtout, restez chez vous
Et puis
L'hôpital vous traitera mal
De nous, l'hôpital se fiche pas mal
Il y eut pourtant des progrès
Pour les soins, en général, on le sait
Ainsi
Feu ( 1745 - 1811 ) Jean-Baptiste Pussin
Surveillant de l'aliénation mentale
Et qui fit désenchaîner la maladie mentale
Bras droit de feu Pinel, Bicêtre, Salpêtrière
Une autre pratique, pour un autre futur repère
Tous les deux, la tradition aliéniste, mettant à mal
Pussin, premier infirmier psychiatrique
Et à Poitiers le CH Henri Laborit
L'unité J.B. Pussin, revivre, le fit
Pussin, Laborit, deux grands innovateurs
Feu ( 1914 - 1995 ) Henri Laborit, en ayant tous les curseurs !
Comme un principe de superposition quantique
Pétrichor en assuétude nomologique
Non pas dans l'indéfinition causale
En ce qui concerne, toute histoire sociale
L'anagrammatiste est d'atome et du sidéral
Nous, des liens, mêmes rompus, nous éclairant
De l'inéluctable ignorance nous obombrant
Partout
Des guerres font rage
Partout
Vont se répercutant, leur tapage
Quand se meurt toute solidarité
Veuve fraternité ne pouvant que larmoyer
Du chacun et chacune pour soi, tout dureté, pour fomenter
Tout
Un empire des diverses colonialités
Les colonialités des divers empires
Dans un tout malheur, totalement, nonobstant, unifié
Il n'est effectivement que des fausses diversités
Là, où règne les artefacts, le marché
Avec des faux ou vrais particularismes pernicieux
Import-export, nouvelles gueuses, nouveaux gueux
Tout est vicariant
Dans le marché de la diversité, où tout fait événement
Du moment
Que tout puisse s'acheter, s'échanger, se louer, se vendre
Toutes les idées politiques
Et surtout les plus toxiques
En des biens tangibles se matérialisant
Et de nos vies possibles nous dépossédant !
Ainsi, des piastres
De très jadis, Indochine, dix-sept francs pour une piastre
Trente-quatre francs pour deux piastres
Et aussi, ô paradoxe du stalinisme
Où il y eut beaucoup d'antisémitisme
1948/1949, pour la fondation de l'Etat d'Israël
Livraison d'armes tchécoslovaques donnant des ailes
Feu Staline qui fit éliminer tant de juifs et de juives
Fut, par stratégie d'une autre rive
Chaud partisan du sionisme, de son idéologie vive
Car jamais d'altruisme en politique
Tout n'étant que du calcul politique

" Car la condition actuelle des animaux, notamment l'exploitation des animaux de ferme, est liée à celle des humains. Il n'y a pas une condition animale distincte de la condition humaine. La violence des rapports sociaux depuis l'aube des temps sur les humains comme sur les animaux et sans bouleversements sociaux profonds, nous serons impuissants à changer les conditions de vie des animaux, à leur offrir une retraite alors qu'elle nous est de plus en plus refusée, à leur assurer des droits dans le travail au moment où ces droits sont pulvérisés pour les humains, à les respecter alors que les humains sont partout traités comme des bêtes de somme ou comme des êtres superflus. "

Cause animale, cause du capital. Jocelyne Porcher. Ed : Le bord de l'eau.

Les marchés de la guerre
La guerre de tous les marchés
Je suis mon marché
Tu es ton marché
Il ou elle est son marché
Tu es mon marché
Je suis ton marché
Il ou elle est le marché
Faîtes vos courses
Faisons nos courses
Bouffe, loisirs, mariage, divorce, sexualité
Naissance, décès, sport, divers, santé
Rien ne peut échapper au marché
Surtout pas les célébrités sportives et autres, spectacularisées
Du trop indispensable des précieuses marchandises du marché
Comme une industrie, comme une technologie
Nous en sommes le distrait et l'endormi
Avec tout un présentiel en préservation du capitalisé
Tout un art très étudié pour tout perpétuer
Et pouvant même sans accroc, se dénoncer !
 
Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 12/19/2022.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

La prévision de l'ignorance - Patrice Faubert (Politics & Society)
Birds of Paradise - Inge Offermann (General)