Patrice Faubert

Paraphysique de l'énamouré disruptif

" Las Casas nous dit encore qu'à son arrivée à Hispanolia, en 1508, " soixante mille personnes habitaient cette île, Indiens compris. Trois millions d'individus ont donc été victimes de la guerre, de l'esclavage et du travail dans les mines, entre 1494 et 1508. Qui, parmi les générations futures, pourra croire pareille chose ? "
 
Une histoire populaire des Etats-Unis, de 1492 à nos jours.
Howard Zinn. ED : Agone
 
Générique du capital
Pour accepter ou supporter tout son mal
Prendre plusieurs fois par jour
Donc, matin, midi, soir, tour à tour
Une dose de religion
En sirop, et selon
Posologie en dose d'idéologie
Dominante, et le pouvoir qui suit
Et dans ce jeu de quilles
Pour pouvoir tenir le poste
Tout un assortiment en béquilles
D'un gouvernorat l'autre,  potesses et potes
L'on y pète, l'on y rote
Avec toute une propédeutique
D'oukaze en oukaze, ce qui en fait toute clique
Osant juger les autres
Qui ne sont pas leurs propres autres
Et faisant de tout petit savoir
Du très très grand pouvoir
Sur les autres
Sans ou avec les autres
Et surtout, faussement, avec ou pour les autres
Avec donc du gouvernorat
Et en gouvernorat
Des régions formant un Etat
Abhorrant trublionnes et trublions
Pour la collectivisation, la fédération
Communalisation sans la guerrière étatisation !
Bakouninisation en mentalisation
Comme la BD " JOUR J " en fiction
Ou du similaire d'appellation, ou de contextualisation
Du génériqueur de l'émotion pour autre civilisation
Avec le prévisible effondrement en spectacularisation
En cogitant aux diverses façons
De tout plaisir, suspensif, sans pognon
Comme de toute célébrité
Inhérente, et par l'entourage, toujours propulsée
Ainsi, de feu ( 1909 - 1997 ) Jacques Canetti
Dont tout un beaucoup, fut le fruit
Brassens, Dac, Lamoureux, Brel
D'autres encore, une liste si belle
Boris Vian, ce bison ravi
Ainsi, de feu ( 1937 - 2021 ) Romain Bouteille
Coluche, Dewaere, et tout un fastueux miel
Venant aussi pour l'étrange film de J.L.T
" Une journée bien remplie " ( 1973 ) en Trintignant
Du thème inusité et détonnant
Personne ne voudrait plus être juré
Personne ne voudrait plus être jugé
Avec l'excellent acteur feu ( 1914 - 2005  ) et pourtant, droitisé
Jacques Dufilho, comme d'autres, enfouis dans le passé
Maintenant, l'astronautique est là pour se substituer ou remplacer
La religion, pour faire rêver, pour faire s'évader
Alors que l'astronautique est une déshumanisation
C'est entre les gens, qu'est ou non, la communication
C'est entre et avec les gens que peut se faire une révolution !
L'on se fiche que les galaxies dansent
Car à l'écologie, l'astronautique est une offense
Car aussi, sur Terre, il y a tant d'autres danses
Des danses de l'écocide
La danse des génocides
L'on y danse d'homicide en homicide
Et si tout est interconnecté dans l'univers
Cela fait aussi tango sur le système Terre
Cela devrait suffire pour nous plaire
Car, et encore, pour la liberté, pour l'égalité, pour la fraternité
Tout, absolument tout, est à faire
Car, hélas, toutes les couleurs de la peau, en fachosphère
Déficit informationnel impulsant wokisme, racialisme, la pensée réactionnaire
Et dans la rue, il faut faire  attention à ses mots
La pensée séparée, ou sinon, l'on vous tire dans le dos
Toute vérité n'étant, pour la réaction, que du blabla
Toute réalité n'étant, pour la fachosphère, que du caca
Avec de nouvelles têtes, de nouvelles manières
La pensée séparée sait toujours y faire !
 
" Il s'agissait d'éxécutions de masse. Le seul groupe A des commandos assassins a exécuté 136 421 civils en Lituanie et 41 828  personnes en Biélorussie. Les trois autres gangs ont été tout aussi meurtriers. Sur le million et demi de Juifs tués en Ukraine, 80 pour cent l'ont été par balles. Et sommairement enterrés dans des fosses, des ravins, des tranchées. "
 
Rubrique " La boîte aux images " dans "Le Canard Enchaîné, de Sorj Chalandon. Et à propos des Einsatzgruppen du documentaire " Opération 1005 ", les effaceurs de crimes sur Arte en rediffusion. ( Et à voir et à revoir )
 
Tout s'étant construit sur des massacres
Régions, pays, nations, Etats, au tout âcre
Exterminations multiples, des guerres, tout un sacre
Le capital sanguinaire veut s'expandre partout
Scientifiques, techniciens, ouvriers, employés, complices aussi fous
Femmes et hommes de ce même tout
L'astronautique est complètement réactionnaire
Allez vous faire voir, ô retardataires
Femmes et hommes de la science brassant de l'air
Car
Des ères géologiques
Des bombes du ciel ou du volcanique
Destruction de toute création
Création de toute destruction
Tout faussement finissant
Tout faussement commençant
Tout faussement reprenant
Nouvelles formes, nouvelles espèces
Comme " Les maîtres du mystère " une nouvelle pièce
Film radiophonique qui fut attendu comme une messe
Tout étant plus automatif
D'un niveau d'organisation l'autre, plus qu'instinctif !
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Avec l'astronautique se retrouve au-delà du ciel
Avec son rythme circadien
Qui devient, le tien, le mien
Du biologique, économique, politique
Nous en sommes comme la robotique
Aucun désalignement, vraie paranoïa, fausse éthique
La solitude de l'humanité
Pas besoin de l'isolement pour l'éprouver
De chaque personne, de par son unicité
L'autre soi-même, l'on ne peut, ainsi, le ou la rencontrer
Ou, mondes parallèles, avec tout un dupliqué
Mais s'il suffit de tout conditionner
Pour que les gens aient les mêmes idées
Avec l'indispensable goutte de fausse diversité
Et du contraire, habilement, les persuader
l faut tout massifier, tout faire avaler
Alors que même la démocratie n'a presque jamais existé
De toutes les horreurs, tout le monde est rescapé
Comme de 1906, se popularisant le mot, rescapé
Suite à la catastrophe minière du dix mars 1906
Entre Lens et Courrières, 1099 personnes décédées
Du Nord-Pas-de-Calais, en département défavorisé
Aussi avec la chirurgie, c'est oublié
Sur les champs de bataille, elle est née
Aujourd'hui, tout doit se faire vite
Toute détresse, toute liesse, ce qui se vit
De même pour la musique classique
Se jouant trente fois plus vite
Qu'en un temps moins frénétique
Après moi le déluge, comme unique rite
De l'énamouré disruptif qui médite !
 
Patrice Faubert ( 2023 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 01/01/2023.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du capitalisme - Patrice Faubert (Politics & Society)
Promised man - Jutta Knubel (Love & Romance)