Patrice Faubert

Panoplies ubiquitaires des guerres

1933, Ukraine
Un génocide organisé par Staline
Des millions de paysannes et de paysans, en famine
Squelettes, ventres gonflés
Du cannibalisme de désespoir affamé
Donc, des millions de décès, du bolchévisme pour exterminer
1921, Ukraine
Famine sous Lénine
Et déjà, la terreur rouge qui élimine
1933
De l'organisation OGPU via tous les GPU
L'ordre de Staline qui tout, débine
Fascisme rouge
Fascisme brun
Fascisme libéral
Toujours du plan quinquennal
Toutes les stratégies du capital
Avec des polices politiques
Au service commandé de l'économique
Et coûte que coûte
Et quoi qu'il en coûte
Y conformer la moindre croûte
Du blé ou du gaz pour la Russie
Et autres trucs pour les autres pays
Avec toute une impunité, et tout un oubli
Dans tout hier, dans tout aujourd'hui
Chaque pays
De son propre passé exterminateur
Dans son présent, manifeste ou subtil, dans le reproducteur
Avec quelques variantes dans le malheur
Des mensonges innovants dans la terreur
De tout cela, à chaque instant, des gens meurent
Tout gouvernement est guerrier et dictateur !
Voilà pourquoi, des armées et des polices
Et ce dans le monde entier
Il s'agit, avant tout, de créer du vice
Pour justifier, remplir, tout son calice
France
Un policier pour 250 personnes
Le capital est on ne peut plus malice
Sachant bien entretenir toutes ses diverses milices
1944, Angleterre
Avec l'étalon-or, cette nation sut y faire
Sauf, nonobstant pendant les guerres
Il s'agit de pouvoir écouler la monnaie et les billets
1971, USA
L'or n'est plus la référence de conversion
Il faut éviter l'irrésistible inflation
Hélas, aussi, l'or rime avec mercure
Moins avec arsenic, et plus endure
Du mercure polluant gravement l'eau des rivières
C'est pas mieux avec les compagnies minières
Du genre humain et de son or... dure ordure
L'or... dure ordure du genre humain
Or industrialisé ou or orpaillé
Comme si l'espèce humaine voulait s'empaler
Dans la roche, une façon d'être, artéfact comme photographié
D'une chaleur dégagée, le temps figé
Avec toute une efficace modernité
Des éoliennes et de leur nocivité
Noctule commune ( Nyctalus noctula ) décimée
Grande chauve-souris de grande utilité
En insectes, la moitié de son poids, en une nuit
Elle peut manger
Avec les moustiques qui vont prospérer, ainsi !
Tout un fonctionnement en blanc-seing
Avec le gimmick, séducteur comme un sein
In fine, la dévoration des unes et des uns
Tout y est englué
Car la distance entre les gens est comme murgée
Lieux communs, jugements de valeur, préjugés
Le monde est une arme de guerre
Nucléaire civil et nucléaire militaire
1794, bataille de Fleurus
Première utilisation d'un aérostat militaire
2023
F-22 Raptor, 143 millions de dollars, pièce
Et à vau-l'eau, toute une compliance
Rejetant toute paix et toute déviance
Faisant tout accepter
Comme jusqu'à 64 ans, travailler
Alors, que deux heures par jour
Cela suffirait et amplement, si tout était partagé
Selon envies, motivations, compétences, et la santé
Vacances infinies, du ludique socialisé
55000 d'ultra-riches en France
Ultra-pollueurs et criminels en puissance
Alors qu'un SDF sur trois, à un emploi
Moi, qui ne suis candidat à rien
Même pas à/en rien
Quand il n'y a rien
Et sur ce terrain
Avec moi, d'autres vauriennes, d'autres vauriens !
 
Patrice Faubert ( 2023 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 03/25/2023.

 
 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "Politics & Society" (Poems in french)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:


Ataraxie ( hommage ā feu Max Stirner ) - Patrice Faubert (Lyrics)
Winter Day - Inge Offermann (General)