Harry Schloßmacher

Nouvelle définition de la "vie" et humanité très précieuse

 


Redéfinir la « vie » ! : Jusqu'à présent, les processus métaboliques, la croissance + la reproduction étaient parmi les composants cruciaux. Cela peut être suffisant pour une partie de la vie - à savoir la partie biologique. Mais si l'on regarde l'ensemble d'un point de vue fondamentalement physique et philosophique, les choses semblent bien différentes. Alors seul le critère "mouvement/changement" est pertinent !

 

Et pourquoi ? Car partout où le moindre mouvement/changement n'est pas reconnaissable, il ne peut y avoir que mort, rigidité + néant absolu. Cependant, le mouvement/changement peut déjà être trouvé dans des particules sans masse telles que les quanta + photons - et dans une mesure gigantesque. Ceux-ci sont extrêmement vifs ou vivants et donc tout sauf morts (comme ils ont été classés jusqu'à présent). Et cela s'applique également à de nombreux autres phénomènes.

#######################################################################################
 

 


Humains/intelligences (vie biologique) = très rare ( Comme un genre !! ) ( Du moins sur terre et par rapport aux centaines de millions d'espèces animales ! ) A première vue, donc probablement un enfant plutôt indésirable de mère nature - plus de déchet ou de dommage collatéral de l'évolution. Mais on ne peut que réfléchir au premier abord : car cette rareté rend ces créatures extrêmement précieuses par contre !!! Après tout, des centaines de millions d'espèces animales n'ont pas réussi à produire de l'intelligence en 500 millions d'années au total ! ! Le chemin pour devenir un être humain sur terre a été extrêmement long et compliqué. Et si les dinosaures avaient survécu jusqu'à ce jour, nous n'existerions pas.

 

 

Cela ne devrait pas être très différent dans le cosmos. Les zones calmes qui permettent à la vie de se développer pendant environ 4 milliards d'années sont (selon les connaissances actuelles) très rares dans l'espace - car les catastrophes, le chaos, les collisions et les explosions dominent. Il y aurait une explication plausible, du moins pour moi, à la raison pour laquelle notre univers est si incompréhensiblement immense (actuellement environ 200 milliards de galaxies, chacune avec environ 200 milliards d'étoiles) : peut-être pas assez de galaxies peuvent se former pour qu'il puisse aussi y avoir des espèces exotiques comme les civilisations ? Ne nous leurrons pas : un univers sans êtres comme nous, les humains, serait étrange au point d'être incompréhensible. Nous sommes les admirateurs, les explorateurs, les évaluateurs et déjà largement connaisseurs de l'univers. Des innombrables particules élémentaires (aussi importantes qu'elles soient par ailleurs), météorites, orages, microbes, protozoaires, plantes, arbres, vaches, pieuvres, dauphins, cobayes, etc., etc., rien n'en sort !

 

 

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Harry Schloßmacher.
Published on e-Stories.org on 06/02/2023.

 
 

The author

Bild von Harry Schloßmacher

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "Philosophical" (Short Stories in french)

Other works from Harry Schloßmacher

Did you like it?
Please have a look at:


Wage equity for women if pension equity for men! - Harry Schloßmacher (Politics & Society)
El Tercer Secreto - Mercedes Torija Maíllo (Science-Fiction)