Patrice Faubert

TestimonialitÚ diapause nihilitÚ

Le sol serait apparu
Il y a 460 millions d'années
Enfin, y déposer pattes, et tout son né
Sachant
Que pour un mètre de sol
Il faut y compter, la géologie s'y colle
Quinze mille ans, et que cependant
Les vers de terre si toujours surprenants
Furent déjà là, il y a 160 millions d'années
Et cinq mètres par heure
Pour ce véritable ingénieur des profondeurs
Et même à côté de ses turricules
De nous, rien de ridicule
Quand de France et du monde
Au-dessus du sol
Piétiné par tant de guibolles
Retentit tout un immonde
De l'algolagnie instituée
D'un tout coprolalique
D'un tout méphitique
Terre anus et faisant colique
Tout y étant alcoolique
Et entre 1870 et 1935
74 pour cent de la consommation d'alcool en France
C'était le vin, la misère des providences
Doxa, panais coutumier, en sociologie du forcené
La femme, l'homme, l'enfant, seule osmose d'identité !
Les Pyrénées de la découverte
Suintant de l'organique périnée, au tout niet
Tout y périt, la sémantique jamais nette
Et à propos d'alcool
Dans les années 70 où je fus picole
Céline Destouches, l'hygiéniste trop mouche
Contre l'alcool, le café, le tabac, y fit ses touches
Déjà contre la médicalisation à outrance
Gentil médecin, à l'écoute, parfois gratuit, sans la remontrance
Et d'une fantasmagorie l'autre, la danse
Avec avant après, puis Almansor ( 107 ans ) en complétance
Danseuse de longévité et de vraie confidence
Même si Céline préconisait la sodomie en contraception
Mais de son temps, c'était une des solutions
Comme justement que tout est un incessant bal
Noyade en génocide culturel
De l'assimilation forcée
De l'occupation forcée
De tout ce qui se répand sur terre
En plus de tout ce qui peut s'y défaire
Des populations occupées et annexées
Indiens/amérindiens et donc vrais américains
Les autres sont des colons et esclavagistes, faquins
Mais pas seulement, là, en ce domaine, point de rien
Et au fond, toute éducastration y fait son nid
Après, s'en défaire, en impossible pari
L'enfance
Occupée et annexée
L'adolescence
Occupée et annexée
La maturité
Occupée et annexée
Traditions, cultures, religions, idéologie, croyances !
Et pour nous faire oublier
Toutes les misères occupées et annexées
De toute une industrie de la sublimation
Née de toutes les diverses et innombrables frustrations
Divertir les misères de toute attention
Déjà en 1889 et au-delà de 1900
Buffalo Bill, d'autres en imitation
Le monde entier devenant une attraction
Cody, falsificateur amuseur historique, de renom
Sans émotion en tueur des bisons
Tout un opportunisme historisé
Showman avant l'heure
De toute une contemplation de la consommation
De toute une consommation de la contemplation
Et surtout de notre formidable prétention
Je sais, je sais, je sais
Tu sais, tu sais, tu sais
En vérité
En réalité
Sauf de notre petite expérience
Sauf de notre petit vécu, en alternance
Nous ne savons rien ou si peu, en effet
Je ne sais rien
Tu ne sais rien
Mais personne ne le dit, c'est pas bien
Tout est cartel
De ce monde comme une poubelle
Cartel de l'artifice du bonheur
Des cartels divers et sans peur
Du trafic d'espèces, Totoaba macdonaldi
Cocaïne des mers, cherté du produit
Toute une contrebande d'un système pourri
Suite logique des mafias et de leurs Etats
Illégalité, légalité, tenant, aboutissant, d'un même caca
Aucune diapause dans toutes les doses
L'on y déboute du testimonial qui ose
Chaque mafia et son gargotier de l'argotier
Produisant de l'argent, tout y est occupé, tout y est annexé
Populations, individus, groupes, au tout emprisonné
Nous sommes les domestiques du conditionné pathologisé
Dans des boîtes bien triées, prêtes au départ, bien dressées
Nous en sommes, nous en faisons le marché !
 
Patrice Faubert ( 2023 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 06/05/2023.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Bureaucrates, cÚlÚbritÚs, milliardaires - Patrice Faubert (Experimental)
Le isole della pace (▄bersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (Life)