Antonio Justel Rodriguez

Nous sommes déjà d'autres


... L'été part;
Il y a comme une décoloration, une sensation d'air cassé et une luminosité froide,
Comme si là-bas, ils ont convoqué des choses à un rictus d'Acendrada et de la tristesse de la mariée;
.... et pourtant tout est plein et repose,
ou se croiser avec un bœuf qui abritera les efforts du monde pour rentrer chez lui;
... déjà, nous sommes déjà d'autres;
L'alouette à midi a déjà vibré dans le sang
Et déjà, la vigne, avec ses feuilles d'étain,
Nous cassons l'ombre et touchons l'épaule;
… Et le cœur sait et tremble,
Donc, inconsciemment, vous collectez vos petits effets sans ordre:
les sources, les sécheresses profondes,
La Hiel,
la voix,
Passion totale,
la mort;
... Les troupeaux Sparrow passent.
***
Antonio Justel Rodríguez
https://www.oriondanthoseas.com
***

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 08/24/2023.

 
 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "General" (Poems in french)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:


... Y LAS VALKIRIAS LO AMAN - Antonio Justel Rodriguez (Lyrics)
Chinese Garden - Inge Offermann (General)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Everyday Life)