Patrice Faubert

Le capital est le totalitarisme

Tant et tant de gens
Furent dépossédés de leurs créations
Ainsi de l'exemple le plus édifiant
Leni Riefenstahl ( 1902 - 2003 ) vraie contrefaçon
Qui fut la plagiaire de ( 1902 - 1989 ) Willy Zielke
Et qui réalisa, photographia, toute une réalisation
Que lui vola et récupéra, Riefenstahl, par sa domination
Elle le fit même interner et stériliser
L'instrumentalisa, l'utilisa, et le fit oublier
Mais l'Histoire regorge de faits similaires
Depuis toujours l'on respire cet air
Ce sont les vainqueurs qui font l'Histoire
Du truquage et du réactionnaire
Et là aucun protocole de véracité
Tant la falsification devient la réalité
Ou alors, quand la vitalité marchande est menacée
22 mars 1985, et retour à une normalité
Là, pour la couche d'ozone, en 2065
Protocole de Montréal, évitant trop vite, le final
Nos sociétés sont comme des volcans explosifs
Pouvant nous exploser à la gueule, de l'éruptif
Et là, aucune prévention au tout risqué
Là, pas les Krafft, il n'y a plus de l'abonné
Quand tout catafalque est en pugnacité
Quand le faux est de plus en plus diffusé
Car la vulgarisation vulgarise la diffusion
La diffusion n'étant jamais vulgaire !
Ou alors, c'est encore de la merde réactionnaire
Le redire, redire, redire
Le refaire, refaire, refaire
Le reproduire, reproduire, reproduire
Réécrire, réécrire, réécrire
Réinventer, réinventer, réinventer
Et nous appelons cela la nouveauté
14 décembre 1971
L'heure du mystère " Les roses jaunes "
Avec uniquement quatre comédiennes, une rareté
Alice Sapritch, Edith Scob, Marie-Claire Achard
Le MLF, n'était pas loin, aucun hasard
Et qu'imposteur ne faisait pas encore impostrice
Comme le constata une actrice
Avec aussi Loleh Bellon ( 1925 - 1999 ) la mère
Du post-situationniste, anti-industriel, révolutionnaire
Jaime Semprun ( 1947 - 2010 ) éditeur, essayiste, écrivain
De " L'encyclopédie des nuisances " tout se tient
Fut un intime de Guy Debord
D'une brouille future, mais là, sans aucun tort
Quand maintenant, toute consommation
Et là, pas seulement le tropical thon
Du viol et de l'exploitation
Migrants et migrantes, encore de la relation
Avec juvéniles poissons, monstrueuse dilapidation
France, Espagne, des championnes de la boîte de thon
Il faudrait le boycott du thon
Ainsi que de toute viande ou de tout poisson
Car nous mangeons et nous consommons
De la barbarie qui ne dit pas son nom !
Et là encore, aucune exception
En participation, tous les pays le sont
Il faut mettre à la poubelle, le monde, et son organisation
Ainsi, en simple illustration
Sur 175.000 restaurants en France
Seuls 7000 emploient un vrai cuisinier
Sinon, plats industriels ou surgelés, tout déjà préparé
Du micro-onde et du bain-marie
L'agroalimentaire et toute son industrie
Fournissant les clefs en main, 8500 produits
Tout un catalogue pour du grandissime profit
Un milliard d'euros de chiffre d'affaires
Le tout dégueulasse, et maladies douairières
Et sans compter tous les on-dit, données cancérigènes
Comme par rapport au végétarisme
Toutes les sociétés végétariennes, par le nazisme
Furent interdites, car elles furent aussi pacifistes
Et puis, et puis
Le fascisme divers se voulait viril et carnivore
Mais hélas, pour le populo, toute vérité, dort
Le capital est puissance 10.000, Enigma
Machine nazie aux codes secrets, et l'on recruta
Bletchley Park, dix mille personnes, que l'on séquestra
Secret absolu, donc, voilà, et avant Turing, via
Lui, homosexuel, que plus tard, l'Angleterre, castra
Et de tristesse et dépit, se suicida
Avec aussi des mathématiciens polonais et français
Puis des cryptographes et là, surtout des femmes
Connaître la stratégie ennemie, y mettre de la flamme !
Cryptographie pendant des années
Pour peut-être, guerre écourtée, de deux années
Alors qu'Otto Skorzeny, l'espion nazi d'Hitler
Autrichien aussi, ( 1908 - 1975 ) 1m92, cent kilos
Agent double ou triple, balafré, récupéré, réadapté, sacré culot
Mossad, Mussolini, par lui, fut libéré
CIA, pour contre le communisme, lutté
France, Espagne de Franco, jugé, acquitté
Lieutenant-colonel, condottiere du tout nazifié
Comme lui, le capital est un espion totalitaire
Du carnivore, du végétarien, du vegan, tout le sert
S'adaptant, et récupérant, tout et rien
Du moment que cela le conforte
Et collatéralement, le réconforte
S'y détournant, s'y réutilisant, des tas et des portes
Maëlstrom des divers habits de la marchandise
Quoi qu'on fasse et quoi qu'on dise
Quoi qu'on en fasse et quoi qu'on en dise
Tout pouvant, à tout instant, y changer de nom
Et un jour c'est chouette, et un jour c'est con
1873, Angleterre
Le léguminisme devient le végétarisme
Comme les abattoirs de Chicago aux usines Ford
Milliardaires américains, faux philanthropes
Mais de vraies salopes
Tout y était, tout y est, belliqueux
FEU SUR EUX !
 
Patrice Faubert ( 2023 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 12/26/2023.

 
 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "Politics & Society" (Poems in french)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:


La caravane de la tyrannie - Patrice Faubert (Politics & Society)
Emergenza primaverile - Antonio Justel Rodriguez (General)