Antonio Justel Rodriguez

TÉMOIN DE L'ACCUSATION


À « Leona », notre vieille mastina, la chienne noire bien-aimée et courageuse, « ma compagne, ma sœur cadette ».
***
[... aux tympans élevés de mai,
Le berger a pendu et pendu Léona au tronc le plus fort et le plus haut des pommiers en fleurs,
et moi, agenouillée par terre, ou accroupie, les yeux étonnés, criant :
celui-là, celui avec l'iris échoué et livré derrière la fente de la porte]
***

…un ouragan sauvage d'aiguilles et de casseurs craquait dans l'air et secouait le verger,
les vertèbres du monde et les mamelles des fleurs ;
L'obscurité s'est étendue sans plus attendre, et, sans but et sans contrôle, l'amour et l'après-midi ont flotté,
et ainsi le cygne de la vie et le cygne de la mort ;
…que personne, personne ne sait à quel point la douleur est,
que personne, que personne ne sait...!!!
…et malheur, malheur à moi, car je retourne à la fameuse fente
et les enfants émergent encore avec leurs chromes et leurs iris brisés,
allongé sur le sol...;
…et non, ce n’est pas une autre inclémence ni un autre tourment,
que laisser « tout à coup cru et cru » ;
… et maintenant, maintenant tu vois,
La tristesse n'a pas plus de récompense qu'un trou ouvert devant la mémoire,
un mai d'enfants et de destruction et cette absence qui m'observe attentivement, me suit et me poursuit,
celle qui s'interroge sur moi et brûle mon âme, celle qui insiste et, atrocement vivante,
me traquant, me faisant du mal et me faisant du mal, me regardant pour toujours.
***
Antonio Justel
https://www.oriondepanthoseas.com
***

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 01/02/2024.

 
 

Comments of our readers (1)

Show all reader comments!

Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "General" (Poems in french)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:


GRATUITAMENTE - Antonio Justel Rodriguez (General)
Flying home - Inge Offermann (General)
Boules d´argent - Rainer Tiemann (Remembrance)