Antonio Justel Rodriguez

INSTANTAN╔ ET PLAIDOYER


…mère de tous les temps, prends-moi dans tes bras, abrite-moi ;
Dans l'immense trou de ton amour, regarde-moi et reconnais-moi,
souriez-moi, parlez-moi;
... je frissonne, j'ai froid et le vent de la mort ne s'arrête pas
ni l'irruption des montagnes et des mers terribles à travers les gouffres de l'âme,
et non, pas l'obscurité intime, mère,
non, pas de peur, pas d'angoisse ;
…devant toi je pleure comme un dieu déchu,
quel homme,
quel lys ou quel animal j'étais ;
…il y en a beaucoup, maman, mes morceaux, les cicatrices/âme, les sutures,
De tous les exilés et de toutes les épreuves j'arrive ;
… Je ne demande pas de place chaude dans la maison, et non, pas de soleil, maman ;
respirez simplement, mettez la douleur en pause, seulement, seulement ;
Nous, les enfants de Caïn, grandissons avec la guerre.
***
Antonio Justel/Orion de Panthosée
https://www.oriondepanthoseas.com
​***

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 01/20/2024.

 
 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "General" (Poems in french)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:


UTOPIA E BELLEZZA - Antonio Justel Rodriguez (General)
Chinese Garden - Inge Offermann (General)
Le isole della pace (▄bersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (Life)