Patrice Faubert

De la stochasticité des déterminismes indéterminés

Nous oublions notre propre vie
Tout ce que l'on a su ou dit
Tout ce que l'on aurait pu savoir ou pu dire
Tout ce que l'on aurait pu faire
Tout ce que l'on a fait
C'est terrible, tragique, comique, l'oubli
Ainsi
Je fus d'Île-de-France et de Paris
Champion des 50 et 100 kilomètres marche
Et pour les mêmes distances, aussi de Picardie
C'était, il y a une quarantaine d'années
Du vécu mais comme presque rêvé
Comme pour défier toute réalité
Et tôt ou tard, tout nous déçoit
Et en pleine figure, on le reçoit
Faux souvenirs, vrais souvenirs, mais on les boit
M'onanisant souvent dans un mouchoir
Autosexualité de mon spermé pochoir
De l'assouvissement, ni espoir, ni désespoir
Quand, finalement, tout, s'échouant, du masturbatoire
L'autosexualité la plus pratiquée
Et ce, surtout les pauvres, et dans le monde entier
Faute de partenaires adaptés et motivés
Femmes, hommes, tous les cas, toutes les sexualités
L'on s'aperçoit de ce que l'on avait
Lorsque l'on ne l'a plus, triste fait
Ainsi, pour toute maladie et son traitement
Et à peine une arrivée à l'hôpital, du dénigrement
De plus
En France, l'attente, pour avoir une ambulance
De moyenne, 14 minutes et 36 secondes
Et pour un fourgon incendie, ô indolence
18 minutes et 31 secondes, ô pénitence
Le temps de mourir ou de brûler, ô potence
Et en Europe, France, pire des flops !
Ou alors, il y entre comme de la simonie
De la bientraitance mais seulement pour l'oligarchie
Quand l'extrême pauvreté
Y est comme sans jambes, sans bras, sans dents
La première ciblée et bombardée
Ne pouvant des tracas divers, se protéger
Feu ( 1911 - 1970 ) Morvan Lebesque
De tout un parcours politique ubuesque
De " Je suis partout " au " Canard enchaîné "
Ce nantais à la plume acérée
Sur la misère récupérée, jamais ou peu améliorée
Mieux l'entretenir pour moins en parler
Journaliste, de l'écrire, l'ayant osé
En 1954 " Prenez garde abbé Pierre "
Dont " Le Canard enchaîné " fut assez fier
Il y a aussi la misère riche osant s'afficher
" Icon of the Seas "
Le plus grand paquebot du monde
Encore un truc, USA, 365 mètres de long
7600 passagers, aucune crainte de l'immonde
2350 membres d'équipage, sept piscines
Quarante restaurants et la raison qu'on assassine
Gaz naturel liquéfié, méthane, gaz, l'effet de serre
Une honte parmi d'autres hontes
En France, 56 réacteurs nucléaires
Comme deux kilogrammes de déchets radioactifs
Par an et par personne et c'est pas du fictif !
Comme aussi l'origine du Panthéon
De certaines personnalités, toute une récupération
Dont, peut se gargariser la réaction
C'est-à-dire toute contre-révolution
Et le 17/08/1744, Louis le quinzième
Sauvé, et oui, par un médecin juif, d'une indigestion
Fit ériger l'église Sainte-Geneviève
Qui deviendra le Panthéon, côté face, côté fève
Isaïe Cerf Oulman, au service indirecte de la calotte
L'église a toujours le dessus sur toute parlotte
Il y faudrait une rudologie
Des religions et des idéologies
De tout notre poubellocène en béton
Immondices, ordures, déchets
Selon les temps et les lieux
Excréments, crachats, l'urine, jeunes ou vieux
Menstrues femelles et à qui mieux mieux
Tout déchet produisant du déchet
De l'excreta et des sous-produits urbains
Toute une excavation huluberlue du vain
Avec des SDF qui y prennent le bain
Alors que même l'écureuil a sa hotte
Tout, dans cette sotte société, en touche, botte
Naufrage, comme le 26/27 septembre 2002
Le Joola, navire avec des sénégalais à bord
Qui sombra avec 2000 personnes
Et avec seulement 64 rescapés, au tout aphone
De toute une organisation militaire en tort
Pire que le Titanic et ses 1500 mortes et morts
Mais c'était pas le même monde
Il n'y a que pour les riches que l'on gronde !
 
Patrice Faubert ( 2024 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 03/12/2024.

 
 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "Politics & Society" (Poems in french)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:


Le libre arbitre n'est pas libre - Patrice Faubert (Psychological)
A new day - Adalbert Nagele (Everyday Life)