Antonio Justel Rodriguez

DES SYMBOLES


…car même si le rêve/voix vient de loin, de très loin,
Quand tous les cœurs sont justes,
comment, comment et qui parlera de justice, d'ailleurs, que sera la justice ?;
et quand il n'y aura plus de nations, ni de marchés, ni de races, ni de langues
ni les parlements avec des lois à adopter ou à respecter
et les idées volent sans la prison tragique des mots,
Que deviendront les téléviseurs et les radios, que seront les iPhones, les téléphones,
Et quoi, que deviendra Internet, nos vidéos, nos photos et nos emails bien-aimés !
Et les prisons, vont-elles disparaître... ? Le feront-ils au bout des villes et des friches,
de la lie sombre de l'âme, de la passion et de la prison de l'être ?
… ah temps, ah science du métal et instrument de l'homme,
cosmogonie de la foi et de la raison avec laquelle nous devrons encore affronter les inondations,
des chocs, des dents et des griffes d'une obscurité si dense et si longue : le mal ;
Parlons et disons-nous alors quand l'arc-en-ciel cessera, quand les pains se dissoudront,
de quand la maladie, la souffrance, l'erreur,
la doute…
… oh lutte acharnée, oh lumière civile, oh présence divine, oh, oh progrès et liberté.
***
Antonio Justel/Orion de Panthosée
https://oriondepanthoseas.com
***

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 05/25/2024.

 
 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "General" (Poems in french)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:


El Grial de Ebor - Antonio Justel Rodriguez (General)
Tounge-Twisters - Jutta Walker (General)
Silent Mood - Inge Offermann (Love & Romance)