Meike Schrut

Visages,,, il est seulement des visages

Ils ne sont pas tangibles, ne sont pas souvent pris
Pour cette raison, ils restent pour moi seulement des visages
Ou dans le sombre ou clair
Si le jour est ou la nuit
S'ils portent l'affliction ou nous sourient
Si très
Pourtant, plutôt dans une caméra.
Il est celui-là que nous admirons tôt et tard
Et avec cela parfois oublient nous-mêmes.
Cela te rend fatigué, te rend joyeux
S'ils regardent strictement ou brutalement,
Si des jeunes hommes les vieux hommes deviennent
Ou alors - encore pire - ceux-là meurent
Nous avons en vue aimer.
Je ne donne pas si sans raison mon amour
La personne que j'aime doit être déjà tangible
Si le compagnon à moi et le plus cher est pour autant que possible
Tous les jours de ma vie.
Grossièrement de manière dite : ”Comme la vie est brièvement.”
Pour cette raison, je traite avec économie mes sentiments
Ne dis pas non plus à quelqu'un : “Je t'aime!”
Je ne peux pas saisir.
Non, tu me comprends certainement faussement :
Dans l'esprit de : “Ceux-là qui semblent souvent irréels
Si tu peux appeler à peine des amis ou plus chers.”
si c'est supposé!
J'attrape à moi volontiers la pomme ou aussi la poire
Ne saisis cependant jamais du plaisir les étoiles qui ne sont pas au ciel.

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 01/17/2010.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

Pyramid or rock grave - Meike Schrut (Emotions)
Pour une fille - Rainer Tiemann (Emotions)
Poppies - Inge Offermann (Thoughts)