Meike Schrut

Sagesse étrange des vieux jours

"Un homme doit : un arbre plantent, un fils témoignent, une maison bâtissent."

A ce sujet je n'apprenais rien qu'une femme doit faire, mais y pense dans le souvenir de TOI qui doit m'être étranger maintenant :

TU ? Tu plantais des arbres, pourtant, ce n'était pas lourd. Le fils ? Sans femme en plus ? Comment, bien, cela devait aller. La maison ? Déjà les parents s'en occupaient.

JE : comme enfant déjà, je mettais un noyau, de cela un arbre n'importe quand provenait. Mon fils ? Oui, en plus absolument, tu étais, l'homme. Maison ? Oui, j'avais des plans pour un propre, ainsi plusieurs.

Mais maintenant : j'ai un Foyer! Enfin seulement, autrefois en commun avec l'enfant. Sans autres gens dérangent, sans douleur d'âmes. Moi ai autant de plus que TOI!

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 03/14/2010.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

Si une goutte de pluie me fait être - Meike Schrut (Experimental)
Rainy Day - Inge Hornisch (Emotions)
that life is such a maze ... - Inge Hoppe-Grabinger (Emotions)