Meike Schrut

Ce que tu te serais souvenu.

Sous-titre : ( ton anniversaire que tu ne peux pas voir aussi de nouveau.)

 

Je te vois, comme tu es quelque part et veilles sur moi.

Car il est ce que des mres devaient faire ou faire

Aucun malheur ne se me passait plus depuis que tu tais all

Car je m'en suis occup n'importe comment moi-mme.

J'ai compar sa vie avec le mien

Car je me suis senti lui prs aussi ainsi :

Vous que vous trop tt de manire alle depuis depuis que, pourtant, l pour tout le temps.

Te serais-tu souvenu toi tellement, la maman ?

Ou aurais-tu sur moi la tte (une fois de plus, je sais.) de manire secoue ?

A mon monde des ides crites, tu ne trouvais pas l'accs,

le trouverais-tu aujourd'hui ?

Il n'y a aucun oui clair, il y a seulement un oui se souvenu, de moi

Peut tre qu'il est une chimre que tu veux tre proche de moi

Jusqu' la fin de mes jours terrestres.

 

de manire consacre l'anniversaire de ma mre : chaque fois le 1 mai (en 1935 leur 1er anniversaire, en 1995 non plus) le 1 mai 1934 jusqu'au 27/12/1994 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Meike Schrut.
Published on e-Stories.org on 05/01/2010.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

Also I know a light - Meike Schrut (Emotions)
Good bye - Jutta Knubel (Emotions)
A little rain of Irish blessings - Jrgen Wagner (Birthdays)