Sylvie Anceret

Le portrait de Soso

 

Tu es avant tout une jeune fille douce et sympathique. Tu dégages un naturel aimable, agréable, d’une grande bonté avec un peu de naïveté. Ce qui te rend très attachante.

Tu es une personne rêveuse, secrète et réservée. Tu sembles très mystérieuse, indécise et imaginative. Tu as ton propre style. On ne peut jamais deviner tes pensées.

Tu aimes avoir des moments de solitude, rester seule avec toi-même. Cela t’oblige parfois à t’isoler sur un bouquin ; veille à ne pas te renfermer dans l’imaginaire. Cela serait dommage car ta famille et tes amis apprécient ton attitude reposante.

Tu caches en fait une grande générosité et beaucoup de sentiments. Tu dois continuer à prendre confiance en toi.

Tu fuis les affrontements et te replie sur toi-même pour certaines situations. Lorsque tu es confrontée à des problèmes, tu n’aimes pas généralement les prendre à bras le corps pour les résoudre ; mais tu préfères fuir dans un monde imaginaire où personne ne pourra te suivre. Tu veux échapper aux conflits, aux dures réalités de la vie. Tu choisis de te réfugier dans le silence. Ce qui fait que tu restes parfois incomprise.

Il est nécessaire de te stimuler et de t’encourager. La discipline et l’ordre font partie de la vie !

Plus soucieuse de ne pas déplaire que de te faire plaisir à toi-même. Tu dépends plutôt des autres que de toi-même.

Avec ton côté naïf et ambigüe, tu as cette fâcheuse tendance à ne pas dire toute la vérité, oublier certains éléments, ce qui peut être déstabilisant.  Pourquoi ne pas t’ouvrir davantage et dire simplement la vérité ?

Tu peux être aussi excitée, passionnée, le tout dépend du moment, de ton état d’esprit dans lesquels tu te trouves. Tu es chaleureuse et lorsqu’un sujet te passionne comme la mythologie Grecque, tu te montres bavarde et communicative. Tu es cependant capable de bouderie infantile en cas d’insatisfaction.

Tu possèdes une grande agilité intellectuelle. Tu peux aller loin mais à toi d’utiliser cette capacité, de bien t’en servir et surtout y travailler. Pour toi, le savoir est une arme redoutable.

Les gens t’aiment pour ta gentillesse. Continues à être appréciée des autres en évitant de te faire marcher sur les pieds…

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Sylvie Anceret.
Published on e-Stories.org on 05/07/2010.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Growing Up" (Short Stories)

Other works from Sylvie Anceret

Did you like it?
Please have a look at:

Le portrait d'Aliciane - Sylvie Anceret (Growing Up)
A Long, Dry Season - William Vaudrain (Life)