Said Chourar

Complainte d'un pays



Il était une fois un pays
Le plus joli de la terre
Ses hommes l’avaient trahi
En allant semer la guerre

Les poètes vivaient heureux
C’était un signe de l’amour
Maintenant ils sont aux cieux
Dans un voyage sans retour

Les enfants sont sans sourire
Ils ne sont que loques humaines
Ils sont les proies de vampires
Qui leurs inculquent la haine

Les mères pleurent leurs morts
Et les pères tels des fantômes
Végètent dans de sinistres décors
C’est cela la folie des hommes

Hommes libres où que vous soyez
L’Algérie vous crie : « A l’aide ! »
Eteignez-nous tous ces foyers
En nous donnant de vos remèdes

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Said Chourar.
Published on e-Stories.org on 09/16/2011.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Emotions" (Poems)

Other works from Said Chourar

Did you like it?
Please have a look at:

Acrostiche pour Ouafia - Said Chourar (Love & Romance)
Good bye - Jutta Knubel (Emotions)
Darkness of a way - Helga Edelsfeld (Thoughts)