Antonio Justel Rodriguez

ET LES VALKYRIES ADORENT


... si de mon corps et avec ses yeux je regarde,
si entre ses fils j'arrache, chante et aime, souffre et meurs,
C'est par son Champ de Mars que je rachète et livre mes combats ;
mon corps collectionne les miroirs, les violettes tombées,
anxiété et joie
[la mort]
... comme un écho infidèle, instruit les ténèbres,
et pourtant garder les feux quantiques ou serpents divins,
la science sacrée, la lumière immortelle et les valkyries l'aiment ;
… Je m'en irai et je le laisserai tomber comme un flocon de neige, comme une branche ou du miel, comme la rosée,
et avec sa dernière lueur ou lumière,
Je serai de retour;
… mon corps et moi nous reconnaissons ;
invétérément, les chefs de guerre nous prévoient et nous craignent.
***
Antonio Justel
https://www.oriondepanthoseas.com
***

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Antonio Justel Rodriguez.
Published on e-Stories.org on 03/05/2023.

 
 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

More from this category "General" (Poems in french)

Other works from Antonio Justel Rodriguez

Did you like it?
Please have a look at:


Íntima proposición - Antonio Justel Rodriguez (General)
Growth - Inge Offermann (General)
TELL ME, PLEASE TELL ME - Marlene Remen (Friendship)