Patrice Faubert

Collapsologisme, effondrisme, catastrophisme

De quoi être, aujourd'hui, mais déjà hier, pessimiste Quand tout le monde se conchie Quand tout le monde se copie Copieur, avant toi, je l'avais dit Copieuse, avant toi, je l'avais dit En tous domaines, des conflits et des hiérarchies Bientôt, plus rien à boire et à manger, tout sera fini Tout le monde d'accord, c'est ainsi Quand une personne se meurt dans la rue Et que personne ne s'arrête plus Je crois que tout est dit C'est au tout flingue C'est au tout dingue Avec toutes les ordures qui nous gouvernent Et qui de leur mépris, de leurs crachats, nous mènent De quoi avoir un malaise, un gilet jaune, du vertige Et en cela, se battre pour tout, aucun litige De quoi être effondriste De quoi  être collapsologiste De quoi être catastrophiste Et à propos de vertige Et bien, oui, j'ai le vertige D'une enfance de timidité, un vestige Ou autre inconscience de ce litige Tiens, 2 juin 2019, ça va le faire Un peu de soleil Nudité en écologie naturelle Me voici près d'une rivière Dans cette abandonnée, mais jolie ville de Tonnerre Quand, enfin, tout le corps prend l'air Mais encore Jamais, la pudibonderie ne dort Soit, un peu partout De la sexualité Encore et toujours, un tabou De la nudité Encore et toujours, un tabou Comme de se faire bronzer Pas le droit de paresser Pas le droit de méditer Car, il faut toujours, s'agiter Le système capital, il faut l'alimenter Foin de l'écologie politique De feu ( 1937 - 1973 ) Pierre Fournier, un des premiers théoriques De nos gueules toutes ouvertes La propagande marchande imposée, toute offerte De l'humanité en suit toute la défaite ! Nous ne savons même plus Nous rencontrer Quand, parfois De mêmes affinités Dans les manifs, par exemple, cela peut se constater Viens chez moi prendre un verre Mais non, rien à faire C'est la peur qui nous enserre Au secours, la police Une personne veut m'inviter chez elle Voilà ce que c'est En boucle, les mêmes faits Changer les choses, mais pas maintenant Cela serait le moment ou jamais, nonobstant Surinformation de la peur Dans tous les cerveaux, y mettre de la terreur La peur de toi La peur de soi La peur de l'autre La peur des autres Et chiche ! Hors tout bakchich Et si nous nous racontions ? Et si nous nous visitions ? Portes ouvertes Et si enfin Nous nous regardions ? Nous nous écoutions ? Nous nous parlions? Et si enfin Nous nous révolutionnions ? Abordant, enfin Les sujets qui fâchent, avec passion Politique, idéologie, religion Non pour en découdre Mais, en faisant fi De tout ceci, de toute cette ménagerie Tous et toutes ensemble, nous recoudre Dynamitant Tous nos engrammes Codage nerveux en plein vacarme De tout ce qui nous sépare Nous devrons en faire le faire-part Et cela, dare-dare Avant que tout ne disparaisse C'est dans la bêtise que l'on s'engraisse Toutes les religions Toutes les idéologies La plupart des idées La plupart des pensées Au tout programmé Au tout engrammé Au tout automatisé Au tout déterminé et conditionné Le savoir C'est bien cela, un peu de liberté De pouvoir, de tout cela, se distancier Tout mettre à la question Car tout est sujet à la discussion Car tout cela est sujet à caution ! Alors Qu'il n'y a plus rien de naturel Tout tendant à devenir de l'artificiel Il y a cependant Environ 700 millions de personnes Qui vivent dans des forêts tropicales Vraiment, cela étonne Sous le talon de fer du capital Donc Divers types de population Agriculture agroforestière Mais des populations déplacées Mais des populations éliminées Mais des populations assimilées Au tout déforesté Au tout multiple, au tout divers Du chercheur au chasseur-cueilleur Comme en Amazonie Exploitation minière Exploitation agraire Permanence ou intermittence Logique marchande d'exploitation du milieu De tout, le capital fait un feu Comme pour les pâturages, et donc des feux Représentation de l'interprétation Interprétation de la représentation !   Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "  
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 06/08/2019.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Le théorème de Bakounine, Coeurderoy, Hofmann - Patrice Faubert (Politics & Society)
Die Stadt an drei Flüssen - Paul Rudolf Uhl (Life)