Qayid Aljaysh Juyub

Une aventure alcoolisée par le druide : Et Turret de magiculu

Hola Comrades des contrées adventuriennes,

Pour ce jeu, vous n'avez besoin que d'un dé à six faces et d'une bouteille de votre boisson spirituelle préférée ainsi que d'une pinte. Étant donné que je suis FS (= un animal à trompe plutôt indolent) et pour des raisons de lisibilité, j'utilise le masculin. Les dames qui lisent me pardonneront et seront les bienvenues. Les fanatiques du genre* peuvent aller se faire voir. Voilà, c'est parti :

Alors que tu somnoles encore après ta dixième chope de bière, tu te retrouves déjà sur un gros pont de pierre dans un paysage cauchemardesque. Tu regardes autour de toi avec étonnement et reconnais au nord une tour abrupte à la 'Lord of the rings' et à l'extrémité sud du pont une zone désertique qui te rappelle quelque peu le Mordor ou Gelsum-Sud.

Soudain, un type qui ne ressemble pas à Gandalf, mais qui a quelque chose de magique et qui te semble familier, se matérialise devant toi. Bingo, le garçon ressemble à la statue de Bouddha à l'entrée de ton restaurant coréen préféré 'Gae Chinguege', où tu aimes manger du 'Chop Suey Wau-Wau'.

La copie de Bouddha te regarde avec bienveillance, une lueur malicieuse dans les yeux.

"Salut à toi, voyageur entre les mondes, pour ta noble mission ! Ô toi, le sauveur en détresse, qui as le privilège de vaincre le mal ultime et qui as été personnellement choisi par moi pour mettre un terme aux agissements infâmes du sombre seigneur Vol Dumbass. Des récompenses au-delà de ton imagination t'attendent si tu entres dans la tour sombre et si tu envoies cette créature sinistre dans l'Hadès sans impact sur le climat. Écoute maintenant ces mots magiques qui t'aideront à vaincre les forces du mal :

Perdere vermin', qui te permettra d'éviter l'exterminateur.

Integram ineptias', doit être une lumière dans les situations sous-exposées.

Rippele velamen', dissipera le brouillard.

'Penis agricola', fait pousser des parties du corps plus méridionales.

'Petris Gigantum', aide à combattre les gars vraiment grands.

'Carminibus reflectunt', un miroir magique utile.

Stultus Morsus', te libère de tous tes soucis.

Milvi hop', fait faire des bonds vraiment énormes.

Puisses-tu avoir une meilleure mémoire que les 999 autres élus et échapper à un destin cruel. Alors, va maintenant, mon dieu activiste magiquement intelligent, et détruis l'empire du mal".

D'un doigt tendu, Bouddha désigne la tour.

La question est maintenant de savoir ce que le guerrier de la lumière qui vient d'être élu a l'intention de faire maintenant ?

a) "On t'a fait bouillir la cervelle sans la remuer. Je préfère me tirer d'ici et explorer les environs". Déterminé, tu te détournes et diriges tes pas vers le sud (la suite se trouve au paragraphe 14).

b) "Ô vénérable Bouddha, que tes désirs soient des ordres !" Plein d'enthousiasme, tu te diriges vers le nord pour exorciser le mal (continue ton exorcisme à la section 15).

c) "Gamler svenska, quel rêve de merde ! Je ne suis quand même pas Harry Potter, vieille tête de pioche. Tu sais quoi, je n'en ai pas envie !" D'un bond fulgurant, tu sautes du pont (le résultat du 'grand saut en avant' se trouve dans la section 16).

d) "Récompense tu dis ?" Le Bouddha hoche la tête avec un sourire gras qui te rappelle quelque part un vendeur de voitures d'occasion frauduleux ou un représentant du peuple faisant des promesses électorales farfelues - ok les amis, depuis peu, des idées débiles sont mises en œuvre au détriment de tous. "Bon, mec, je vais nettoyer la tour à caca, mais t'as pas intérêt à m'envoyer du fric après !" Avec une détermination farouche, tu t'élances en direction de la tour sombre. (continuer avec la section 15).

(1)

Alors que tu pénètres dans la pièce éclairée et carrelée de marbre, une voix surnaturelle retentit en off.

"Bienvenue au zoo des caresses de Magiculus !"

Surpris, tu remarques que l'accès à la turmsche s'est automatiquement fermé - au lieu du portail d'entrée, tu ne vois plus qu'un mur lisse. Les sorties se trouvent à l'est et au nord, mais devant les deux se trouvent des statues de granit visiblement plus vraies que nature, qui ornent les portails par ailleurs ouverts. A l'ouest, tu aperçois un escalier qui pourrait te conduire à l'étage suivant. Où dois-tu maintenant te diriger ?

a) Vers l'est, où tu peux admirer la grande figure d'un gros troll avec une massue (continue vers 17).

b) Vers le nord, où une sculpture d'ange te sourit béatement (continuer vers 18).

c) Monte simplement les escaliers pour arriver au 19.

(2)

Tu entres dans une pièce au carrelage multicolore et remplie de jouets d'enfants inutiles. Les sorties se trouvent à l'est, au nord et à l'ouest. Que faire maintenant ?

a) Commence par fouiller les jouets pour trouver des objets utiles ou de valeur (voir section 20).

b) Tu traverses le passage à l'est (section 21).

c) Tu continues vers le nord glacial (section 22).

d) Tu te tournes vers l'ouest (1).

(3)

Au milieu de cette pièce, tu aperçois un énorme tas d'ordures qui contraste fortement avec le sol recouvert de grands carreaux de mosaïque. Tu vois des sorties au sud et à l'est, à l'ouest de la pièce se trouve un escalier qui mène probablement à l'étage suivant. Et maintenant, que faire ?

a) Tout d'abord, tu fouilles la montagne de déchets pour y découvrir, comme Schrotto de la troupe de brocanteurs, un 'trésor' caché (section 23).

b) Tu marches vers le sud ensoleillé (section 1).

c) Ton chemin te mène à l'est (section 24).

d) Vous tentez votre chance à l'étage supérieur et montez les escaliers en rampant (section 25).

(4)

Tu te trouves dans une pièce inhabituelle, composée de deux ponts de pierre qui se croisent et qui enjambent un gouffre sans fond. Des sorties sont visibles au sud et à l'ouest. À l'est et au nord, deux escaliers mènent visiblement à l'étage suivant. Cependant, sur le chemin de l'escalier nord se trouve la statue en jade d'un dragon gigantesque et cruel. Que faire maintenant ?

a) Tu es attiré par le sud (section 2).

b) Tu essayes l'escalier de l'est (section 26).

c) Tu vas tenter ta chance au nord (section 27).

d) Tu te diriges vers l'ouest doré (section 3).

(5)

En pénétrant dans la pièce, par ailleurs vide, tu aperçois un sol recouvert de carreaux cristallins transparents, sous lesquels se trouvent des lumières vaporeuses. Tu constates avec horreur que les carreaux se dissolvent de manière irrégulière et que les lumières mentionnées sont des gouffres qui mènent à des lacs de plasma liquide. Il est impossible de trouver un chemin dans la pièce sans tomber dans l'Abysse. Il est probablement temps de faire un peu de magie, Harry ?

a) 'Integram ineptias' (continuer au paragraphe 28).

b) 'Rippele velamen' (continuer à la section 29).

c) 'Milvi hop' (continuer au paragraphe 30).

d) Tu préfères redescendre l'escalier (31).

(6)

Dans cette pièce lambrissée d'obsidienne se trouve un énorme tourbillon magique qui, de toute évidence, change continuellement de position, de sorte qu'il semble impossible de passer à côté. Go ahead-le (=anglais souabe/savant) Wizard apprenti-le.

a) 'Integram ineptias' (continuer au paragraphe 32).

b) 'Rippele velamen' (continuer à la section 33).

c) 'Stultus Morsus' (section 34).

d) Tu t'avances résolument dans la vertèbre (35).

(7)

Au milieu de la pièce se trouve une plate-forme circulaire en cristal, accessible depuis ta position. De là partent des chemins vers l'est, vers le nord un escalier et vers l'ouest une magnifique porte. L'ensemble doit enjamber un gouffre rempli d'une soupe verte toxique qui ne présage rien de bon. Aux quatre coins, tu aperçois des orbes lumineuses qui brillent d'une lumière blanche. Alors, action !

a) Tu entres prudemment sur la plate-forme (36).

b) Intimidé, tu battras en retraite (5).

c) Tu essaies d'utiliser 'Integram ineptias' (37).

d) Ça suffit ! Alors : 'Stultus Morsus' (34).

(8)

Tu entres dans une pièce carrelée de marbre, dont les murs d'obsidienne brillent d'un noir sinistre. Ici aussi, le vide est total, à l'exception d'une créature ressemblant à un amibe qui se repose paresseusement dans le coin sud-ouest. Les sorties se trouvent au sud et à l'ouest. Les escaliers menant à l'étage suivant sont visibles à l'est et au nord. Comme il est préférable de ne pas réveiller les amibes géantes endormies, tu peux maintenant :

a) te diriger vers le sud (section 6).

b) Se précipiter à l'est pour monter les escaliers (38).

c) Tenter ta chance avec l'escalier au nord (39).

d) Se réfugier à l'ouest (40).

(9)

Tu te trouves maintenant dans une pièce carrelée de dalles de cristal dont la transparence laisse entrevoir un abîme sous-jacent dont l'obscurité infinie te fait frissonner. Quelque part dans cet abysse, des êtres de lumière pulsants flottent. Les murs sont richement décorés de symboles magiques. Des sorties verrouillées sont visibles à l'est et au nord. Alors, que faire ?

a) Avec méfiance, tu diriges tes sens magiques vers les pièges et les malédictions potentiels (41).

b) Tu tentes ta chance avec la porte à l'est (42).

c) La porte au nord semble être un choix approprié (43).

d) Tu préfères redescendre par l'escalier à l'ouest (8).

(10)

Mon Dieu, ce doit être la chambre d'ambre disparue. Tu te ravises cependant lorsque tu reconnais la statue d'un contemporain monstrueusement gros au sud-est de la pièce. Tu peux voir des portes au sud, à l'est, au nord et à l'ouest. Alors, qu'est-ce qu'on fait ?

a) Tu diriges tes pas vers le sud ensoleillé (44).

b) L'est te semble être le bon choix (45).

c) Le nord t'attire comme par magie (46).

d) Going West (47).

(11)

Une épaisse couche de glace recouvre la majeure partie de l'espace, sous laquelle la noirceur de gouffres sans nom menace sinistrement. Les sorties se trouvent au sud et à l'est. Un escalier mène visiblement à l'étage supérieur au nord. Tu peux littéralement sentir le malheur, mais tu dois quand même réagir.

a) Si ce n'est pas un piège ? Tu focalises ton attention magique sur les menaces potentielles (48).

b) Face au froid, le sud te semble tentant (49).

c) Tu t'aventures à l'est (50).

d) Tu te précipites pour monter les escaliers au nord (51).

(12)

Ici, un passage en forme de croix enjambe un abîme sans fond, du fond duquel s'échappent les cris désespérés d'âmes damnées et les hurlements démoniaques de supporters de Schalke bourrés - Borussia forever ! Tu peux voir des sorties fermées au sud et à l'ouest. Des escaliers à l'est et au nord mènent visiblement à un étage supérieur. Que décides-tu ?

a) En route pour le virage sud (52).

b) L'est semble être un choix approprié (53).

c) Tu montes les escaliers au nord (54).

d) Tu es attiré par l'ouest (55).

(13)

Bravo, tu as réussi. Au sommet de la plus haute tour, la princesse Fiona te fait face dans toute sa splendeur... Bon, ce n'est que Lord Vol Dumbass, son sorcier de bas étage - aussi appelé 'the miser'.

"Nan, pas encore un de ces détraqués que le vieux sac de Poona a fait miroiter !".

Debout au milieu de la pièce aux multiples cordes, le seigneur des ténèbres pour les pauvres déchaîne, plutôt ennuyé, une tempête de feu magique moyenne qui menace de t'engloutir. Alors, quel est le contre-sort qui nous vient à l'esprit ?

a) 'Integram ineptias' (56).

b) 'Carminibus reflectunt' (57).

c) 'Penis agricola' (58).

d) 'Rippele velamen' (59).

(14)

Si seulement c'était le Mordor ! Tu constates avec horreur que tu te trouves dans la partie la plus profonde de l'enfer, par rapport à laquelle le Tartaros n'est qu'un centre de bien-être. Complètement désorienté, tu passes le reste de ta courte vie à errer dans Gelsum-Sud, entre les ruines de bâtiments délabrés et les poubelles débordantes, tandis que les malheureux autochtones te regardent d'un air médusé, car tu t'es manifestement rendu de ton plein gré dans la "ville aux 1000 feux de l'enfer".

Buvez maintenant une pinte de "potion magique" et recommencez ou laissez tomber.

(15)

La tour se dresse devant toi, menaçante. Un frisson te parcourt inévitablement l'échine tandis que le portail d'entrée du refuge du seigneur assombri par Bouddha s'ouvre en grinçant.

a) L'idée de lutter seul contre le "mal" te semble un peu stupide et tu décides de tenter ta chance dans le sud, d'autant plus que ton employeur s'est entre-temps enfui (voir paragraphe 14).

b) Tu prends ton courage à deux mains et tu entres prudemment dans la tour des magiciens (continue à la section 1).

(16)

Avant de faire un 'atterrissage difficile' quelque part, tu te réveilles à moitié ivre dans le monde réel parce que tu es tombé du lit. Pourquoi boire autant de bière ? Etourdi, oubliant déjà ton rêve, tu te diriges vers ton lit de nuit pour poursuivre le sommeil alcoolisé des personnes assommées.

Congratulations, tu as gagné la partie !

(17)

En sifflotant joyeusement, tu t'approches de la sortie pour t'arrêter, horrifié, juste avant d'arriver à destination. En effet, la statue de l'ogre s'anime soudain et s'approche de toi en brandissant une grosse massue. On dirait que tu as vraiment des problèmes. Alors ?

a) Comme tu n'es pas une poule mouillée, tu attaques l'ogre, car ton corps est une arme vivante (60).

b) Tu essaies une formule magique, à savoir : 'Penis agricola' (61).

c) Tu cherches ton salut dans la fuite, pour t'échapper par une autre issue (62).

d) Tu pourras peut-être arrêter le monstre avec la formule magique 'Petris Gigantum' (63).

(18)

A peine t'approches-tu de la sortie que déjà une vie malheureuse s'empare de l'homme-volant céleste. L'adorable Angelus s'approche en souriant avec une avidité extatique, tandis qu'un calme et une satisfaction anormaux t'envahissent. Quelque chose ne semble pas aller.

a) Il se passe quelque chose de pas naturel, tu essaies le sort 'Penis agricola' (64).

b) Tu attends avec impatience ce que le messager céleste a à t'annoncer (65).

c) Tu ne fais pas confiance à notre ami ailé et tu essaies de l'arrêter avec le 'Petris Gigantum' (66).

d) Tu essayes de réprimer le mouvement d'humeur pacifiste et de frapper l'Angélus à la gueule (67).

(19)

Tu montes péniblement l'escalier raide et tu arrives à peine au bout de celui-ci que tu es déjà téléporté au pied de celui-ci. Eh bien, ça n'a pas marché. Cherche un autre chemin dans la section 1.

(20)

Tes efforts infantiles n'ont malheureusement pas été couronnés de succès. En fait, j'aurais pu t'envoyer des jouets démoniaques ou un clown d'horreur magiquement dérangé, mais je ne veux pas être comme ça. Tu ne trouveras donc que des objets inutiles et tu pourras prendre une décision plus sage à la section 2.

(21)

Vous franchissez la sortie avec enthousiasme et tombez dans un piège magique qui vous téléporte rapidement à la section 1.

(22)

Juste avant que tu n'atteignes la sortie nord, un personnage illustre se matérialise de nulle part. Il s'agit manifestement d'une sorte de fantôme. D'un seul coup, tu réalises à quel point ce type spirituel a l'air stupide et tu es pris d'une vague d'hilarité. Tu essaies de réprimer tes sentiments humoristiques, mais tu as de plus en plus de mal à le faire. Avec le peu de bon sens qui te reste, tu réalises que la magie est manifestement à l'œuvre. Et maintenant ?

a) Rire est sain, c'est pourquoi tu ne fais rien et continues à t'amuser dans un premier temps (68).

b) Un contre-magisme serait ici approprié, à savoir : 'Carminibus reflectunt' (69).

c) Ou alors on utilise ici le sort 'Perdere vermin' (70).

d) Les jokers t'ont toujours agacé, c'est pourquoi tu essayes d'applaudir le Fantôme de l'opéra-comique (71).

(23)

Tel 'Indiana Jones' sous ectasy, tu fouilles avidement dans la montagne d'ordures puantes. Soudain, tes mains touchent quelque chose de dur. Serait-ce l'Arche d'alliance perdue ou le trésor du roi Salomon ? Mais avant que tu n'aies le temps de réfléchir, l'araignée géante dont tu viens de toucher les extrémités et qui se cache sous les ordures t'a attrapé. Quel festin de chair et de sang !

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(24)

Tu as presque atteint le passage à l'est lorsqu'un grand bruit en provenance du tas d'ordures te fait tourner la tête. Une énorme araignée, de la taille d'un petit camion, en sort, à ton grand désarroi. Et maintenant, petite mouche ?

a) Tu cherches ton salut dans la fuite vers l'est (72).

b) Tu arrêtes la bête avec une formule magique : 'Petris Gigantum' (73).

c) Ou peut-être est-ce le sort 'Perdere vermin' (74) ?

d) En vrai héros, tu attaques bien sûr la bête (75).

(25)

Malheureusement, l'escalier n'est qu'un faux au bout duquel se trouve un piège à téléportation qui te ramène à la section 2.

(26)

Sans être dérangé, tu atteins l'escalier et commences à le gravir pour te rendre compte au bout d'un moment qu'il y a de nouveau des escaliers qui descendent. Une fois de plus, la magie est en jeu, mais pas à ton avantage, et tu te retrouves à la section 3.

(27)

Avant que tu n'atteignes l'escalier, le monstre de jade prend vie et te regarde avec des yeux rouges. Le dragon s'approche tranquillement en émettant de petits nuages de fumée. Et maintenant, grand tueur de dragons.

a) Comme tu es un héros, tu attaques le monstre à mains nues (76).

b) Que dirais-tu d'une formule magique : 'Milvi hop' (77).

c) Ou bien tu essayes 'Rippele velamen' (78).

d) Mieux vaut être lâche une fois que mort toute sa vie - tu t'enfuis (79).

(28)

Tu te rends compte, comme la foudre en faisant caca, que tu as affaire ici à une illusion magique qui te trouble les sens. Retourne à la section 5 et fais un autre choix.

(29)

Il te tombe des yeux ou des cheveux comme des écailles. Il est évident que tu as eu affaire à une illusion magique qui va maintenant prendre fin. Il est maintenant possible d'identifier des chemins sûrs vers deux sorties.

a) A l'est (80).

b) Au nord (7).

(30)

Dès que tu as jeté le sort, tu fais le grand saut magique en avant et atterris dans l'Abysse pour y être incinéré.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(31)

Tu as parcouru environ la moitié de l'escalier lorsque celui-ci se désagrège des deux côtés et que tu te brises tous les os lors du choc inévitable.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(32)

Ton esprit paresseux se rend compte que le tourbillon magique n'est pas une illusion en soi, mais que sa dynamique est un leurre. Tu as compris ? Peu importe - retourne à la section 6 et fais un autre choix.

(33)

Tu réalises maintenant que le tourbillon est stationnaire et tu peux le contourner facilement. A l'est, tu vois un escalier qui mène probablement à l'étage suivant. Les sorties se trouvent au nord et à l'ouest.

Qu'est-ce que tu choisis ?

a) A l'est, en haut de l'escalier (81).

b) Le nord (82).

c) Ouest (5)

(34)

Bien joué, Harry ! Avec cette dernière formule magique, tu t'es vidé de ton sang et tu es maintenant débarrassé de tous tes soucis.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(35)

Plein de confiance, tu t'engouffres dans le tourbillon et te fais rapidement désintégrer. Pas de chance, mon vieux !

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(36)

Tu as à peine posé le pied sur la plate-forme que le piège se referme sur toi. Cinq visages de démons hideux et diffus t'entourent alors que tu constates que ton énergie vitale diminue. Il est encore temps de vous sortir de cette situation très désagréable.

a) Comme contre-sort, tu peux utiliser 'Carminibus reflectunt' (83).

b) Ou 'Rippele velamen' (84).

c) Tu invoques l'aide de Dieu ou de quelqu'un d'autre (85).

d) Tu essaies de t'enfuir (86).

(37)

Tu réalises qu'un piège magique se déclenche inévitablement sur la plate-forme, qui n'est en partie qu'une illusion, mais qui contient aussi un danger réel. Retourne maintenant à la section 7 et fais un autre choix.

(38)

Bravo, tu as effectivement réussi à monter d'un étage. Passez à la section 9.

 

(39)

Tu montes les escaliers en rampant, soulagé. Mais, gamler svenska, la partie supérieure n'est qu'une illusion et tu descends rapidement. Tu atterris bêtement directement sur l'amibe au repos. Le "blob" se réveille alors sans transition et profite de ce repas inattendu. Tu seras certes dévoré vivant, mais au moins tu es tombé en douceur.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(40)

Tu franchis la sortie sans difficulté et sans être dérangé par des dormeurs voraces.

La section 7 t'attend maintenant.

(41)

Tu n'es pas capable de reconnaître les pièges ou autres désagréments magiques.

Retourne à la section 9 et fais un autre choix.

(42)

Alors que tu arrives à la porte, une étrange créature ressemblant à un gigantesque visage de pleine lune se matérialise soudainement sur celle-ci.

"Réponds à l'énigme et tu pourras passer : On m'a appelé Bellérophon. Avec quel fidèle assistant ai-je tué la Chimère ?"

a) La réponse est 'Benjamin Blümche' (87).

b) La réponse est 'Pégase' (88).

c) Sans aucun doute, 'Medusa' est la bonne réponse (89).

d) Ce n'est pas pour toi, tu préfères tenter ta chance avec une autre stratégie de sortie (9).

(43)

Alors que tu arrives à la porte, une étrange créature ressemblant à un gigantesque visage de pleine lune se matérialise soudainement sur celle-ci.

"Vieux, réponds à une énigme et tu pourras passer : Qu'est-ce qu'un satyre ?"

a) "C'est un être hybride, fait d'homme, d'âne ou de cheval". (90) .

b) "C'est un être hybride composé d'un homme, d'un taureau et d'un mouton" (91).

c) "C'est un mélange d'âne, de sanglier et de chèvre" (92).

d) Quelle connerie, tu ferais mieux d'essayer une autre sortie (9).

(44)

Tu arrives sans encombre jusqu'à la porte sud, mais tu déclenches un piège magique en ouvrant la porte. Utilise maintenant ton dé à six faces et continue avec la section qui est identique au nombre d'yeux.

(45)

Alors que tu t'apprêtes à ouvrir la porte, tu remarques que Fatso (= le gros dieu de l'obésité) s'est élevé vers le ciel et plane désormais au-dessus de toi. Malheureusement, le gros se laisse aussi tomber sur toi et tu es finalement aussi plat qu'une limande.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(46)

Juste avant que tu n'atteignes le portail nord, la statue sud-est -surprise, surprise- s'est réveillée, s'est élevée vers le ciel et s'assoit avec un énorme plouf entre toi et la porte.

"Dis-moi, ma petite friandise, comment s'appelle la dernière planète du système solaire ?"

Affamé, Fatso, le dieu de l'obésité, te regarde.

a) Ce devrait être Pluton (93).

b) Ou Krypton (94).

c) Ou Neptune (95).

d) Et pourquoi pas une formule magique : 'Milvi hop' (96).

(47)

Juste avant que tu n'atteignes le portail ouest, la statue du sud-est - ai-je déjà dit que j'étais parfois vraiment paresseux ? - s'est réveillée, s'est élevée vers le ciel et s'assied maintenant entre toi et la porte avec un énorme plouf.

"Dis-moi, mon petit snack, quelle est donc la phrase de Thalès ?"

Affamé, Fatso, le dieu de l'obésité, te regarde.

a) Si l'on construit un triangle à partir des deux points d'extrémité du diamètre d'un demi-cercle et d'un autre point de ce demi-cercle, on obtient toujours un triangle à angle aigu (93).

b) Fais à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse (94).

c) Si l'on construit un triangle avec les deux points d'extrémité du diamètre d'un demi-cercle et un autre point de ce demi-cercle, on obtient toujours un triangle rectangle (97).

d) Que diriez-vous d'une formule magique : 'Milvi hop' (96).

(48)

Eh bien, mon vieux, c'est raté ! Il fait froid ici, c'est tout. Retourne à la section 11 et prends une autre décision.

(49)

Juste avant que tu n'atteignes la sortie au sud, une créature étrange surgit de nulle part et te bloque le chemin.

"Salut à toi, voyageur entre les mondes. Je suis le démon de la malice au visage glacé. Pour passer, réponds-moi à une petite question : comment le formidable Achille a-t-il tenté d'échapper à la guerre de Troie ?"

a) Il jouait au fou (98).

b) Il essaya de tuer les messagers de guerre (99).

c) Il se déguisa en femme (100).

(50)

Tu as presque atteint le portail oriental lorsqu'un être vraiment déjanté se matérialise depuis le nirvana de l'intolérance fanatique et te fixe avec des yeux fous.

"Je suis le démon Na-Zi Charly du ruisseau bruyant". Pour échapper et passer la 10e inoculation des bolides boosters, réponds à une question : la formule de fabrication de la pierre philosophale se trouve sur une tablette d'émeraude, qui l'y a gravée ?"

a) Hermès Trismégiste (101).

b) Lobbyistos Phamarcos (102).

c) Paracelse (103).

d) Catweazle de Corona (102).

(51)

Tu montes les escaliers avec enthousiasme et tu te retrouves rapidement dans un piège magique de téléportation. Utilisez maintenant votre dé à six faces et continuez avec la section qui correspond au nombre de points.

(52)

Juste avant que tu n'atteignes le portail sud, une créature gnomique surgit des brumes de dimensions inconnues et te sourit avec malice.

"Bienvenue au jeu télévisé de Nixus Faecus ! Réponds s'il te plaît à une question avant de poursuivre ton chemin : quand donc l'entrée de l'Autre Monde s'ouvre-t-elle ?"

a) Beltain (104).

b) Quand la sagesse est donnée à l'ourse du bouc (105).

c) Samhain (106).

d) Question idiote, tu fais disparaître le type d'un revers de main (107).

(53)

Eh bien, mon vieux, lorsque tu montes les escaliers, un piège magique se referme une fois de plus.

Utilise maintenant ton dé à six faces et continue avec la partie qui est identique au nombre d'yeux.

(54)

Tu es à peine au pied de l'escalier qu'un brouillard magique rouge t'enveloppe. Une voix désincarnée te chuchote.

"Réponds-moi avec sagesse : Mon courant, dans lequel tout s'enfonce, coule sans retenue. J'ai vu le début de toute chose et j'en verrai la fin. Le mendiant et Dieu périssent également en moi. Qui suis-je ?"

a) Le vent (108).

b) Le temps (109).

c) La guerre (110).

d) L'amour (111).

(55)

Tu as presque atteint la porte à l'ouest lorsqu'une fois de plus, une créature inquiétante se matérialise depuis les profondeurs du monde des ombres et te parle d'une voix cruelle.

"Réponds maintenant correctement à ma question ou meurs : mes oiseaux ont construit le coucou des nuages dans lequel vivent encore aujourd'hui certains puissants, qui suis-je ?"

a) Hérodote (112).

b) Euripide (113).

c) Aristophane (114).

d) Genitalios (115).

(56)

Ton esprit paresseux est déjà beaucoup plus agile, si bien que tu as maintenant un QI d'au moins 99 et que tu es plus intelligent que certains ministres. Mais cela ne te sert pas à grand chose, car tu brûles quand même.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(57)

A peine as-tu prononcé ta petite formule que le sortilège se retourne contre le petit sorcier et qu'il se consume en hurlant dans le feu magique. Immédiatement après, un Bouddha au sourire rusé se matérialise.

"Bravo mon vieux ! Merci de m'avoir débarrassé de cette concurrence gênante. En échange, tu peux maintenant me voir sous ma véritable forme !"

Bouddha se transforme en Bhagwan de Poona - les plus âgés s'en souviennent, sinon googlez - et te fait un clin d'œil.

"En récompense, tu garderas désormais la tour pour l'éternité, adios !".

Ton commanditaire est déjà parti et tu as à peu près tiré la carte de l'anus. Tu peux donc boire ta bouteille sans crainte.

SANTÉ ! - GAME OVER

(58)

La formule magique fonctionne et ton sexe se gonfle jusqu'à atteindre la taille d'un étalon. Bien sûr, cela ne te servira pas à grand-chose face à l'océan de flammes magiques, mais au moins, tu brûleras avec bonheur.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(59)

Tu réalises avec sagesse que le feu n'est pas une illusion. Malheureusement, cette nouvelle prise de conscience ne te sert pas à grand-chose et tu subis un processus de transformation désagréable qui ne te laisse qu'un tas de cendres.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(60)

Eh mec, c'est un cas aigu de surestimation de soi, et en plus tu n'es probablement même pas au Bundestag. Le troll te tue sans problème et en émettant des grognements joyeux.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

 

(61)

Le sort te donne une énorme érection qui fait gonfler ton pantalon de manière évidente. Ton énorme érection perturbe le troll pendant un court moment, mais il continue son attaque en grognant d'indignation. Au moins, cela te donne l'occasion de faire un autre choix, que tu peux maintenant faire au paragraphe 17.

(62)

Le rire grondant et moqueur de la créature accompagne votre fuite, qui n'est cependant pas très réussie. Le troll ne se laisse pas distancer et te poursuit encore un peu à travers la pièce pour s'amuser, avant de te tuer d'un coup de massue bien placé.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(63)

Bravo, le sort pétrifie l'ogre, ce qui te libère la voie et te permet de continuer ton voyage dans la section 2.

(64)

Vieux suédois, ce sort est plus efficace que le Viagra. Le chaste chérubin pousse un cri d'horreur lorsqu'il remarque ton énorme érection qui menace de faire exploser ton pantalon. Notre messager céleste est tellement horrifié qu'il se transforme à nouveau en pierre.

La sortie nord est maintenant libre et tu peux continuer ton aventure douteuse dans la section 3.

(65)

Tu es littéralement pétrifié d'admiration et attends la bonne nouvelle. L'aura de l'être de lumière te remplit d'un calme pacifiste qui dure le reste de ta courte vie, tandis que l'Angelus t'étrangle avec délectation.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(66)

En fait, l'idée n'est pas mauvaise, mais dans ce cas, l'aura spéciale du chérubin reflète le sort et te rend incapable de bouger. Furieux, notre Angelus s'approche et t'arrache la tête au sens propre du terme.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(67)

Plein d'entrain, tu attaques l'homme volant céleste, mais tu arrêtes l'attaque à proximité immédiate de l'Angelus, car l'aura magique du chérubin t'envahit d'un calme anormal. Tu te laisses donc transporter dans un monde meilleur en souriant joyeusement lorsque notre ange fait apparaître une épée enflammée et te juge avec.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(68)

Tandis que le fantôme déjanté se livre à des réjouissances comiques, tu urines presque dans la serviette hygiénique à cause de ton hilarité. Malheureusement, par un effet magique, ta bonne humeur ne cesse de croître et tu es littéralement mort de rire, car à un moment donné, ta circulation sanguine s'arrête pour ainsi dire.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(69)

Ton explosion de joie s'arrête brusquement et tu trouves ce type ridicule tout simplement stupide. En revanche, le fantôme se met à rire de plus en plus fort et finit par éclater dans un grand bruit.

Tu peux maintenant utiliser la sortie de la section 4 sans être gêné.

(70)

Eh bien, Harry, ta petite formule ne fonctionne pas. Pendant ce temps, ta gaieté magique est devenue incontrôlable, si bien que tu finis par mourir de rire parce que ta circulation sanguine ne suit plus.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(71)

Pendant que tu essaies d'attraper le fantôme de l'opéra-comique en riant, celui-ci se débat avec des contorsions tordues. Finalement, tu te roules par terre avec des spasmes d'hilarité magique et tu expulses ton dernier rire, car ta circulation sanguine s'arrête.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(72)

En criant à tue-tête, tu cherches à t'échapper, mais malheureusement, Spiderman est plus rapide et tu finis comme un petit en-cas.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(73)

Désolé, mon bon Merlin pour les pauvres, mais ta magie s'avère totalement inefficace. Pendant ce temps, notre bestiole est déjà arrivée et te dévore pour le petit déjeuner.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(74)

Une bombe magique d'insecticide apparaît de nulle part et enveloppe le pauvre animal. Mec, si les dérangés de l'Agence fédérale de l'environnement s'en aperçoivent, c'est la prison ! L'insecte n'est certes pas tué, mais la charge suffit à le motiver à se retirer dans sa montagne de déchets.

Tu peux maintenant utiliser la sortie vers la section 4.

(75)

Comme on le dit si bien : mieux vaut être lâche une fois que mort toute sa vie. C'est ce que tu es en train de faire, car Spiderman, désarmé comme tu l'es, n'aura aucun mal à te dévorer, vivant ou mort.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(76)

Sans blague ? Au début, le lézard de feu te regarde avec stupéfaction pendant que tu te précipites et que tu travailles le monstre à mains nues sans aucun effet. Finalement, le monstre se ravise et te dévore d'un seul coup de dent.

Bois maintenant deux pintes de "potion magique" pour acquérir de la sagesse et recommence ou laisse tomber.

(77)

D'un geste puissant, tu es catapulté magiquement au-dessus du dragon extrêmement étonné. Comme notre dragon a du mal à se tourner dans ta direction à cause de son poids - ne mange pas toujours de gros chevaliers, mais suis plutôt le régime des vierges -, le chemin vers la section 5 est maintenant libre.

(78)

Tu réalises que le dragon n'est pas une illusion, mais un lézard de feu bien réel. Malheureusement, le monstre s'est déjà approché et te mange avec plaisir.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(79)

En criant comme une petite fille, tu prends la fuite, mais tu n'iras pas bien loin, car le dragon t'achève à la manière d'une épouse avec une boule de feu désinvolte.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(80)

Tu marches vers l'est avec un mauvais pressentiment. Peut-être qu'une magie finale s'impose par sécurité ?

a) Le sort 'Stultus Morsus' sort de tes lèvres découragées (34).

b) Tu renonces à d'autres sorts et continues ton chemin (6).

(81)

Shit happens Alter, alors que tu montes les marches de l'escalier, tu tombes effectivement dans un piège magique.

Utilise maintenant ton dé à six faces et continue avec la section qui est identique au chiffre des yeux.

(82)

Tu atteins maintenant sans difficulté la sortie nord et tu peux continuer ton chemin dans la section 8.

(83)

La malédiction est réfléchie et les démons sont catapultés dans les neuf enfers. Tu es maintenant libre de continuer ton chemin, à savoir :

a) Vers la sortie sud (5).

b) Vers la sortie est (8).

c) Vers le nord, en haut des escaliers (116).

d) Vers la sortie ouest (117).

(84)

Les démons ne sont qu'une illusion et disparaissent ensuite. Malheureusement, la privation de force vitale est une malédiction bien réelle. Mais la prise de conscience arrive malheureusement trop tard, car tu es déjà trop faible pour entreprendre d'autres actions ; peu de temps après, ta lumière vitale s'est éteinte.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(85)

Comme toujours, ton dieu - or whatever - n'écoute pas et tes prières larmoyantes ne sont pas exaucées. En fin de compte, tu péris misérablement.

Bois maintenant deux pintes de "potion magique", réfléchis aux religions simples et recommence ou laisse tomber.

(86)

Désolé, mon vieux, mais il n'y a pas d'échappatoire. Ton énergie vitale est totalement aspirée pendant ta vaine tentative d'évasion.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(87)

Tu es déjà un joker, mais malheureusement, le visage de la lune ne comprend pas la plaisanterie et t'envoie de sa bouche un énorme jet d'acide qui te tue sur le coup.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(88)

"Tu peux passer !"

Déçu, notre visage lunaire marmonne encore un juron moyen puis disparaît, laissant une porte ouverte qui se referme aussitôt que tu entres dans la pièce suivante de la section 10.

(89)

Le visage lunaire accuse réception de ta réponse avec un rire triomphant et marmonne ensuite une formule magique à mi-voix qui te pétrifie.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(90)

"Quel misérable je-sais-tout tu es, c'est exact !"

Après cette exclamation déçue, le gardien et la porte disparaissent tous deux, laissant le chemin vers la section 11 libre. Dès que tu auras franchi la sortie, ils se matérialiseront à nouveau.

(91)

"Presque, mais passer à côté, c'est aussi rater. Mais je veux me montrer magnanime !"

Après ces mots moqueurs, le gardien marmonne une formule magique incompréhensible qui te téléporte à la section 1.

(92)

Le gardien au visage lunaire marmonne une formule magique incompréhensible qui te transforme en âne. Il est évident que la réponse était mauvaise.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(93)

"On pourrait croire que c'est mon amuse-gueule, mais ce n'est pas le cas !"

Fatso te mange avec la peau et les cheveux.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(94)

Fatso est pris d'une terrible crise de rire, si violente qu'un gigantesque nuage de gaz quitte l'ouverture sud de son corps. Malheureusement, l'émission de biogaz t'enveloppe complètement et tu disparais dans un bruit d'étouffement.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(95)

"Tu devrais avoir honte ! Prendre ainsi la nourriture d'un pauvre dieu affamé".

Insulté, Fatso se dématérialise et ouvre la voie vers la section 12.

(96)

Par magie, tu fais un grand pas. Malheureusement, tu es catapulté directement dans l'énorme gosier de Fatso, qui a entre-temps fermé sa bouche.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(97)

"Tu es un putain d'égoïste de ne pas m'offrir un petit en-cas !"

Fatso se dématérialise en colère, ouvrant ainsi la voie à la section 9.

(98)

"J'ai bien peur que ce soit le rusé Ulysse qui ait fait ça".

Avant que tu n'aies pu réagir, le personnage au visage multiple te téléporte dans le service fermé de l'hôpital psychiatrique local.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(99)

Les nombreuses bouches de l'homme qui sait tout marmonnent à mi-voix différentes formules magiques qui te transforment en bloc de glace.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(100)

"Correct ! Comme tous les machos, le péléide possédait une veine féminine très développée".

Le petit malin se dématérialise et ouvre la voie vers la section 9.

(101)

Déçu, le Na-Zi Charly fou te regarde avec dédain et s'évapore dans un énorme bruit, laissant derrière lui un nuage brun et nauséabond. Le chemin vers la section 12 est maintenant libre.

(102)

"Je t'ai eu, espèce de négationniste !"

Des profondeurs mentales de l'enfer des flics, deux sbires en uniforme bleu se matérialisent. Pendant que les deux zombies en état de mort cérébrale te tiennent, le démon fou t'administre la balle en or.

Buvez maintenant une pinte de 'potion magique' et recommencez ou laissez tomber.

(103)

"Misérable, c'est moi qui décide de la réalité médicale ! Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même !"

En poussant des cris de folie, Na-Zi Charly lance un sort qui t'envoie dans une minuscule cellule d'isolement - pour ainsi dire dans le lockdown final.

Bois maintenant une pinte de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(104)

"Eh bien, mon cher, ce n'est pas tout à fait vrai. Qu'est-ce que je fais avec toi ? Ah, je te transporte tout simplement dans l'autre monde" !

C'est ainsi que tu te retrouves dans une autre dimension pour le reste de ton existence et que tu peux y commettre tes méfaits.

Bois maintenant une pincée de 'potion magique' et recommence ou laisse tomber.

(105)

"Pas une mauvaise réponse, mais malheureusement fausse. Le mieux est de réessayer".

Avant que tu ne puisses répliquer, Faecus te téléporte à la section 1.

(106)

"C'est bien ça ! Bonne chance pour la suite de ton parcours, tu en auras bien besoin !"

Avec une révérence, Faecus disparaît de ce monde et le chemin vers la section 10 est maintenant libre.

(107)

Ton attaque est aussi rapide qu'elle se termine. Avant que tu ne puisses atteindre Faecus, celui-ci t'a décomposé en atomes au moyen d'un sort magique.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(108)

Eh bien, mon vieux, ce n'était apparemment pas la bonne réponse, car tu te dissous maintenant dans le brouillard.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(109)

C'était sans doute la bonne réponse, car le brouillard se dissipe et le chemin qui monte les escaliers vers la section 13 est maintenant libre.

(110)

Immédiatement après avoir répondu, tu te retrouves sur le champ de bataille de ton choix. Ta courte vie se termine alors de manière héroïque ou moins héroïque - cela n'a aucune importance dans ce contexte - de manière plutôt douloureuse et inutile.

Bois maintenant trois pintes de 'potion magique', réfléchis à ta réponse stupide et recommence ou laisse tomber.

(111)

"Bizarre, mais mignon !"

Immédiatement après que la voix off ait prononcé sa phrase moqueuse, tu es déjà téléporté à la section 3.

(112)

Ta réponse est accueillie par un rire moqueur dont tu ne verras pas la fin, car tu te figes magiquement en pierre.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(113)

Tu ne te rends même pas compte que la réponse était fausse, car ton corps se dissout en quelques nanosecondes.

Bois maintenant une pincée de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(114)

Sans commentaire, la créature disparaît dans les abysses d'où elle est venue, ouvrant la voie à la section 11.

(115)

"Quoi ? Apparemment, tu es trop bête pour faire des puits ! En tout cas, ça ne vaut sans doute pas la peine de te tuer".

Les dieux sont avec les imbéciles et les enfants, c'est pourquoi tu es téléporté à la section 2.

(116)

Eh bien, mon malheureux ami, une partie de l'escalier n'est qu'illusion, si bien que tes petits pieds se heurtent au vide et que tu fais une chute profonde suivie d'une fracture du cou.

Bois maintenant un peu de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

(117)

Tu traverses joyeusement le passage pour tomber directement de la tour dans l'abîme. Tu as malheureusement été victime d'une illusion magique.

Bois maintenant une pinte de "potion magique" et recommence ou laisse tomber.

© 2021 H.K.H Jeub

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Qayid Aljaysh Juyub.
Published on e-Stories.org on 12/23/2021.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Fantasy" (Short Stories)

Other works from Qayid Aljaysh Juyub

Did you like it?
Please have a look at:

Films can be too demanding - Qayid Aljaysh Juyub (Humour)
Bad year 2021 - Rainer Tiemann (Historical)