Patrice Faubert

Wokisme, racialisme, tout ce merdisme

Wokisme, racialisme, tout ce merdisme
Unifiant, réunissant, tous les fascismes
Nourrissant, entretenant, tous les fascismes
Renouvelant tous les racismes
Du corporatisme identitaire
Il fallait oser le faire
Services secrets de désinformation
Avec pour mieux régner, produire de la division
Substituer la lutte des races
Pour gommer la lutte des classes
Il n'existe nonobstant aucune race
De cela aucune trace
Seulement, le genre humain, l'espèce humaine
Et pour tout racisme, quelle déveine !
Hippocampe, amygdale
Des émotions, des mémoires
Du système limbique qui nous imbrique
De l'affectivité qui nous râle
Du boire, manger, copuler
Avec quelques relais affiliés
De l'hypothalamus, fonctions primaires, mais vitales
Tout cela en régulation de notre niche environnementale
Sa famille, son éducation, sa socioculture, de cela, aucune cavale
De tous les niveaux d'organisation jusqu'au capital
Différents apprentissages
Différents codages
Comme si, c'est certain
Tout pareil
Dans le différent
Tout différent dans le pareil
Pour tout le vivant
Un même besoin de sommeil
Pour tout le vivant
Face au danger, être en éveil
Et si, pour paraphraser
Théoricien de l'anarchie
Théoricien de l'harmonie
Feu ( 1830 - 1905 ) Elisée Reclus, savant géographe oublié
 
 " L'anarchie est la plus haute expression de l'ordre "
 
Car
La connaissance du fait social
Et même si cela paraît banal
Car
La connaissance de l'Histoire en général
Et même si cela paraît banal
Tout cela tendant à aller vers l'anarchie
Mais en sens inverse, l'ignorance
Est une complicité à tout totalitarisme
Des guerres et du capitalisme
Le capitalisme est un chaos
Du désordre sanguinaire nous mettant K.O
Des guerres pour des territoires à conquérir
Des guerres pour diverses ressources à obtenir
Des guerres que l'on ne peut ainsi vraiment maudire
Avec des frontières artificielles pour ne jamais en finir !
Or
Rien n'est d'instinct
Et comme une mémoire, aussi, de l'espèce, c'est certain
Et à part, boire, manger, copuler, tout s'apprend
Déterminismes, automatismes, du présent et de l'antan
Automatismes par un apprentissage
Déterminismes par un apprentissage
Apprentissage des automatismes
Apprentissage des déterminismes
Ainsi, du Texas
Qui comme la Californie, devint de l'américain
Il y eut d'ailleurs ( 1836 ) Fort Alamo
Des racistes
Des nationalistes
Tout un rassemblement idiot
Et le Mexique qui fut ainsi amputé
De son pays, d'une bonne moitié
Et déjà
Être étranger dans son propre pays
Chaque pays est comme une colonie
Avec toute une histoire cachée
Avec de l'habile pour l'expliciter
Car chaque pays
Sur des conquêtes
Militaires ou économiques, se construit
Ou s'est construit
Avec à la tête des dominantes et des dominants
Pour ainsi organiser le tout dément
Ce qui ne peut que condamner
Et comme aux travaux forcés
Toutes les dominées, tous les dominés
Eux-mêmes, elles-mêmes, dominantes et dominants
D'autres dominées, d'autres dominés
Et ainsi, la boucle est bouclée
Dominé de l'un, et d'un ou d'une autre, un dominant
Et pour tout condamner faussement
Notables et célébrités
Toujours, agents secrets de la complicité
Voilà pourquoi, ces agents sont si bien rémunérés
Pour qu'ainsi, le peuple soit distrait et content
Comme un remède faussement hydratant
Aussi efficace, que pour la Terre, le volcan
Nos vies, en devis, au tout se facturant !
Il y a aussi
De la recette pour la vie
Le sperme des comètes et des astéroïdes
Sachant remplacer toutes les rides
De la glace, de la poussière
De la géophysique des briques du vivant
Panspermie, fonds marins hydrothermaux, et du temps
Du thermostat du monde des volcans
Du monde des multiples mondes en d'incessantes collisions
Finalement, nous en sommes les larrons
Avec toutes les particules des corps morts
Sous une autre forme, un autre sort
Rien, totalement, n'y dort
Se disséminant
Partout, sur la planète système Terre
Et aussi, partout, dans notre univers
Ainsi
Tout ce qui n'est plus
Tout en étant, n'est plus
N'est plus, tout en étant
Tout ce qui est mort, nous irradiant
Tout ce qui est mort, nous imbibant
Tout ce qui est mort, nous imprégnant
En toutes choses, en tous domaines
Tout se confondant, voilà, là, l'amen
Du passé, du présent, du futur
Du mou ou du dur
Niveaux différents en organisation aux nombreux modules
Particules, molécules, et au moindre bidule
Formes
Connues ou inconnues
Contraintes environnementales
Consortium des acides aminés
Du connu dans l'inconnu
De l'inconnu dans le connu
Et c'est forcé
Du réductionnisme, de la fausseté
De toute conception, de toute pensée
Et à part, et encore
Boire, manger, copuler, en mémoire de l'espèce
TOUT s'apprend
Du gentil comme du méchant
Apprentissage des automatismes
Apprentissage des déterminismes
Donc, il suffirait d'apprendre autrement !
 
Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 02/20/2022.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

STO Service du Travail Obligatoire - Patrice Faubert (Politics & Society)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Everyday Life)