Patrice Faubert

Production de la pollution

Plus l'on apprend
Plus l'on s'apprend
Moins l'on sait
Car
Toute nouvelle connaissance
Accumule une nouvelle ignorance
Et cela est sans fin
D'apprendre, quelque soit, la faim
Et puis
Personne n'aime vraiment son prochain
Ou alors de loin en loin
Trop souvent, la rivalité égotique de l'autre en faquin
Certes
France, espérance de vie
En 1900
Femme : 52 ans
Homme : 49 ans
Voilà, aussi, pourquoi
La femme ménopausée
Ne faisait pas débat, on l'a oublié
Et puis, toujours, le tabou en sexualité
Et donc, vivre tant et tant d'années
Mais, pour quelle vie ?
Dans cette interrogation, pas de quoi, barguigner
Le malheur des unes et des uns
Déferlant, s'exportant, sur tous et toutes, comme les Huns
Ainsi, toujours en France, et au minimum
Et de l'Europe en summum
Pour les accidents mortels du travail, le top
Deux à trois personnes par jour
Quatre vingt dix personnes en mutilation
N'évitant jamais ce qui fâche
De cette société mercantile où tout tache !
Bientôt, plus de place
Le cul, le sexe, les fesses, jadis, au palace
La misère est si épaisse
Que c'est la seule vraie déesse
Et puis
Comme le chantait
Feu ( 1979 - 2008 ) Matthieu Côte
Et c'est tellement vrai
" Qu'est-ce qu'ils sont cons "
Ce mec était le contraire d'un crétin
De quoi ne plus croire en rien
Et même pas dans le rien
Et ce rien
On vous le laisse
Paraphrasant feu ( 1916 - 1993 ) Léo Ferré, dénonçant toute laisse
Dans tant de têtes
Qui ne sont jamais ou rarement en fête
De la ligne Maginot
De boîtes verrouillées en la prison du faux
Pavillons, studios, chambres, comme des prisons payantes
Seules les procurations de sous-vie y sont gratifiantes
Suppositoires divers pour supporter le superfétatoire
Tout faisant usine dans nos caboches
Ainsi du poisson, aussi fastoche
Scombrus, bateau usine
Cent vingt tonnes de poissons par jour
Bientôt, de l'arête en déclin
De toute une société d'anxiété
De toute une société d'impulsivité
Nous ne sommes plus vraiment éveillés
Par le sommeil de fausse conscience, sommes emportés !
Et si tout produit de la cognition
Tout produit aussi de la pollution
La pollution comme seul produit
Dans nos têtes, dans nos corps, cela s'inscrit
De moyenne, un passager par voiture
Et de la noblesse comme de la roture
Dégageant en CO2, un peu moins
Au kilomètre, que l'avion, quoi, hein
La France devenue un comptoir chinois
Quand la mondialisation marchande fait loi
Donc, consortium chinois
Exploitant le plus gros incinérateur
D'ordures ménagères en Europe, c'est l'heure
Et à Issy-les-Moulineaux, pour au moins, huit ans
Pour l'incinérateur à conneries, c'est quand ?
Bon
Amusons-nous un peu
Sexualité pour jeunes et vieilles, pour vieux
Mais à part le physique, c'est quoi un jeune, une vielle, un vieux ?
Hélas
Avec les préjugés acquis, tout a pris feu
France, onze millions de femmes ménopausées
Et après ?
De se caresser, rien ne peut l'empêcher
De se sucer, rien ne peut l'empêcher
Sauf de nos préjugés
Pas le besoin comme si cela était forcé
Du vagin, de le pénétrer
Seul le clitoris ayant une véritable orgastique sensibilité
Des sexes, l'on peut boire les liqueurs
Du savoir-vivre et du bonheur
Encore hélas
Sans que de cela, l'on se lasse
Avec les préjugés acquis, tout a pris feu
Et puis, certes, où et avec qui ?
Il n'y aura plus que l'apathie en asexualité
Pour produire de l'humain, parfois, sexer
Forêts, villes, villages, campagnes, au tout évaporé
Comme notre univers cosmologique et de sa finalité
Car, dans nos têtes
Il n'y a plus que des défaites !
 
Patrice Faubert ( 2022 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr/ )
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 07/04/2022.

 

The author

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Next title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politics & Society" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Retour de la colonne Durruti - Patrice Faubert (Humour)
Fin d┤Octobre Ó Avignon - Rainer Tiemann (Loneliness)